Star Trek Picard
Paramount

Il aimerait que Jonathan Frakes (le commandant Riker dans Next Generation) le réalise.

Peu après la fin de sa série Star Trek : Picard, Patrick Stewart révèle dans ses mémoires qu'il aimerait bien tourner un dernier film de la saga. Expliquant avoir bien aimé le final du show, diffusé en début d'année, l'acteur britannique de 83 ans écrit dans Making It So : A Memoir : "C'est probablement la fin de mon personnage, mais on ne sait jamais. Je pousse gentiment la Paramount à ce qu'ils nous laissent faire notre film Picard. Pas un film sur La Nouvelle Génération, puisqu'on en a déjà tourné quatre. Ce serait une extension, un développement en profondeur de l'univers qu'on a montré dans Star Trek : Picard."

Dans la saison 3, il retrouvait d'ailleurs certains de ses camarades de jeu de la série des années 1990 : Riker (Jonathan Frakes), Troi (Marina Sirtis), Worf (Michael Dorn), Data (Brent Spiner) et Geordi (LeVar Burton).

Jonathan Frakes, Patrick Stewart, Gates McFadden, LeVar Burton et Michael Dorn
Abaca

Jonathan Frakes, Patrick Stewart, Gates McFadden, LeVar Burton et Michael Dorn à l'avant-première de la saison 3 de Star Trek Picard, en février 2023.

Pour le film, il aimerait d'ailleurs que ce soit l'une des figures phares de la saga Star Trek qui soit à la mise en scène : Jonathan Frakes. "J'en ai parlé à Brent et LeVar, ils sont partants, confie-t-il. Et Jonathan serait mon premier choix pour le réaliser."

Le nom de son co-équipier de 71 ans ne sort pas de nulle part, puisque Frakes a déjà mis en scène des dizaines d'épisodes de Star Trek. De la série Nouvelle Génération, bien sûr, mais aussi des suivantes : Deep Space Nine, Voyager, Discovery ou Picard. C'est aussi lui qui a dirigé deux films portés par Stewart : Premier contact et Insurrection.

Ce film Star Trek : Picard deviendra-t-il réalité ? Pour l'instant, le studio peine à relancer la franchise au cinéma. Même si un Star Trek 4 est toujours à l'étude (mais plus par Quentin Tarantino), l'avenir de cet univers se joue surtout à la télévision.

Patrick Stewart ne voyait pas Tom Hardy faire carrière après Star Trek : Nemesis

A lire aussi sur Première