Mort de Jacques Frantz : La voix française de Robert De Niro s'est éteinte
Abaca

Il doublait aussi Mel Gibson, John Goodman, Nick Nolte et Sully dans Monstres et cie.

Quelques mois après Roger Carel et Patrick Poivey, une nouvelle légende du doublage vient de disparaître. Jacques Frantz, qui a prêté sa voix à Robert De Niro dans plus de 60 films (dont ses classiques Les Affranchis, Heat, Les Incorruptibles...), vient de mourir. Il doublait également très régulièrement Mel Gibson depuis Mad Max 3, en 1985, mais aussi John Goodman, Nick Nolte ou encore Stellan Skarsgard. Et c'était la voix de Sulli, le héros attachant de Monstres et cie (2001), ou de Gus, suite au re-doublage de Cendrillon. C'est sa fille, Marjorie Frantz, qui est elle aussi comédienne de doublage, qui a annoncé la triste nouvelle à l'AFP, précisant qu'il avait succombé à une ''maladie fulgurante'' à l'âge de 73 ans.

Mort à 72 ans de Patrick Poivey, la voix française de Bruce Willis

Depuis le milieu des années 1970, Jacques Frantz a également tourné dans plusieurs films et téléfilms, apparaissant par exemple en seconds rôles dans Tendre poulet, de Philippe de Broca, Les Ripoux, de Claude Zidi ou encore L'Arnaqueur, de Pascal Chaumeil, où il incarnait le papa de Vanessa Paradis. Débutant au sein de la troupe de Robert Hossein, c'était enfin un grand acteur de théâtre, participant à des pièces, aussi bien classiques que modernes, tout au long de sa carrière, et un narrateur hors pair, qui a prêté sa voix a de nombreux documentaires, et a aussi travaillé à la radio (notamment sur Alouette, Fun Radio et Nostalgie).

Roger Carel, l’homme aux mille voix, nous a quittés