Cheyenne et Lola
OCS

Centrée sur l’alliance criminelle entre deux jeunes femmes, un Thelma et Louise ancré dans les crises sociales de la France contemporaine.

En bordure des plages du Nord de la France, deux femmes que tout semblait opposer vont nouer une étrange alliance. Cheyenne (Veerle Baetens), tatoueuse récemment sortie de prison, connaît la région depuis toujours et fait des ménages sur les ferries en attendant une vie meilleure, tandis que Lola (Charlotte Le Bon), bimbo pari- sienne sans scrupules, vient de débarquer dans le coin pour suivre un amant toxique et manipulateur. Lorsque Lola tue l’épouse de ce dernier, les deux héroïnes s’épaulent afin d’échapper à la misère et à l’emprise des mafieux locaux.

Inspirée par la lecture du livre de Florence Aubenas, Le Quai de Ouistreham, Virginie Brac (scénariste d’Engrenages et d’Insoupçonnable) signe un thriller social aux airs de Thelma et Louise contemporain. On y suit en effet deux femmes choisissant l’illégalité pour trouver leur place dans un monde dominé par des figures masculines menaçantes. L’esthétique se rap- proche également de celle du film de Ridley Scott et des road-movies nineties, où une nature sauvage offre un décor de western moderne.

Mais Cheyenne et Lola, qui se revendique aussi de Breaking Bad, raconte moins une cavale que le combat de personnages entravés faisant du surplace dans un quotidien soumis au trafic de migrants et aux combines en tous genres. Si l’humour et la fantaisie s’avèrent parfois au rendez-vous, la force de cette série est d’assumer jusqu’au bout sa dimension tragique et de faire naître dans les ultimes minutes une émotion insoupçonnée.

Cheyenne et Lola est diffusée sur OCS Max à partir du mardi 24 novembre 2020


A lire aussi sur Première

La saison 3 de Succession est formidable, mais moins (critique)

Moins audacieux, le chef d'oeuvre HBO de Jesse Armstrong n'atteint pas (encore) les sommets de la saison 2. Mais était-ce possible au fond ?