séries rentrée 2018
nbc/fox/cbs/abc

Voilà qui sont les bons et les mauvais élèves, selon la presse américaine.

La saison 2018/2019 est officiellement lancée. Depuis une semaine, les grandes chaînes de télé américaines ont lancé leur grille, avec un grand nombre de nouveautés. 11 nouvelles séries ont fait leurs débuts ces derniers jours, sur les quatre networks (CBS, ABC, FOX et NBC). Du thriller d'action au drama médical, en passant par du mystère fantastique ou de la comédie familiale, il y en a pour tous les goûts.

Mais comment faire le tri dans tout ça ? Quelle nouvelle série mérite qu'on s'y attarde ? La presse américaine a critiqué, analysé, décortiqué et d'après ces reviews, nous avons établi un bulletin de note (ci-dessous) et un classement du meilleur et du pire de cette rentrée des séries 2018.

Les 15 nouvelles séries françaises à ne pas manquer durant la saison 2018-2019

> Du côté des Dramas

FBI (CBS)

NOTE : 12,4/20

FBI
CBS

sur Metacritics : 57/100
sur Rotten Tomatoes : 67%
Score des Internautes : 5,4/10 et 50%

Un grand classique très efficace, avec des agents spéciaux du FBI à New York, qui rendent l'Amérique un peu plus sûre...
 

God Friended Me (CBS)

NOTE : 12,2/20

God Friended Me
cbs

sur Metacritics : 57/100
sur Rotten Tomatoes : 65%
Score des Internautes : 4,1/10 et 83% 

Un conte étonnant, dans lequel un jeune homme reçoit une drôle de demande en ami sur Facebook : c'est Dieu, et il lui demande de l'aider à aider son prochain...
 

Manifest (NBC)

NOTE : 11,6/20

Manifest extrait
nbc

sur Metacritics : 55/100
sur Rotten Tomatoes : 61%
Score des Internautes : 7,0/10 et 83% 

La grande énigme mystère de cette rentrée a été jugée souvent trop mélo par la presse US, mais auss intrigante...
 

Magnum P.I. (CBS)

NOTE : 10,3/20

cbs

sur Metacritics : 48/100
55 sur Rotten Tomatoes : 55%
Score des Internautes : 2,4/10 et 32%

Le reboot moderne de la série culte portée par Tom Selleck n'a pas totalement convaincu. Mais pourquoi n'a-t-il pas de moustache ?
 

A million Little things (ABC)

NOTE : 9,7/20

a million little things
ABC

sur Metacritics : 51/100
sur Rotten Tomatoes : 46%
Score des Internautes : 4,4/10 et 81%

Dans sa volonté ostensible de faire son This is Us, ABC a signé un drama sur les difficultés de l'amitié trop prévisible et sirupeux.
 

New Amsterdam (NBC)

NOTE : 8,3/20

new amsterdam
nbc

sur Metacritics : 47/100 
sur Rotten Tomatoes : 36%
Score des Internautes : 5,4/10 et 87%

La nouvelle série médicale, consacré au plus vieil hôpital d'Amérique, a cartonné pour son lancement. Les critiques, eux, ont détesté.
 

> Du côté des Comédies
 

Single Parents (ABC)

NOTE : 14,4/20

single parents
abc

sur Metacritics : 67/100
sur Rotten Tomatoes : 77%
Score des Internautes : 4,9/10 et 55%

La nouvelle tendre série de Liz Meriwether, la créatrice de New Girl, portée par Leighton Meester de Gossip Girl. Une galerie de portraits de parents célibataires touchants et charmants.
 

The Cool Kids (Fox)

NOTE : 11,6/20

The Cool Kids
Fox

sur Metacritics : 49/100
sur Rotten Tomatoes : 67%
Score des Internautes : Pas de score

Des petits vieux plein de vie et d'humour qui s'éclatent dans une maison de retraite.
 

Happy Together (CBS)

NOTE : 10,9/20

happy together
cbs

sur Metacritics : 49/100
sur Rotten Tomatoes : 60%
Score des Internautes : pas de score

Un grand classique de la comédie, celui du troisième larron qui vient vivre chez un couple bien installé. Ici, une star de YouTube devenue pop star, qui souhaite échapper aux paparazzi, squatte chez son publiciste...
 

I feel Bad (NBC)

NOTE : 8,6/100

i feel bad
nbc

sur Metacritics : 56/100
sur Rotten Tomatoes : 30%
Score des Internautes : pas de score

La nouvelle comédie signée Amy Poehler, sur une maman débordée, qui jongle entre son travail et sa famille, n'a pas vraiment enthousiasmé la presse.
 

The Neighborhood (CBS)

NOTE : 8/20

the neiborhood
cbs

sur Metacritics : 50/100
sur Rotten Tomatoes : 30%
Score des Internautes : 3,5/10 et 42%

Max Greenfield de New Girl déménage sa famille blanche à Los Angeles, dans un quartier tranquille et afro-américain... Assez navrant selon les critiques.

A lire aussi sur Première