Mank
Netflix

Le réalisateur de Fight Club rappelle qu'il est le roi du marketing !

Hier, Netflix a dévoilé la date de diffusion de Mank, le nouveau film de David Fincher, fixé au 4 décembre prochain sur la plateforme. Quelques heures plus tard, son premier teaser alléchant était en ligne. Enfin, ses teasers, plutôt, une version "Reddit" proposant dans la foulée un nouveau montage, de 30 secondes plus long et rempli d'images inédites. Notamment des plans de Charles Dance (Last Action Hero, Game of Thrones...), qui incarne William Randolph Hearst, magnat de la presse qui a fortement inspiré Herman J. Mankiewicz (incarné par Gary Oldman) pour écrire Citizen Kane. Au courant du projet d'Orson Welles, celui-ci a essayé à maintes reprises de le faire capoter, et dans les quelques plans de cette vidéo qui lui sont consacrés, il n'a en effet pas l'air de beaucoup apprécier Mank !

Mank Charles Dance
Netflix

Ce choix de dévoiler en parallèle deux montages différents du teaser rappelle à quel point David Fincher est un roi du marketing : chapeautant lui-même les bandes-annonces de ses films et la fabrication de ses éditions DVD et blu-ray, il est célèbre pour être un bon "vendeur" de films, en plus de ses talents de cinéaste : le coffret de Fight Club est par exemple un modèle d'auto-dérision, le réalisateur ayant décidé de compiler les critiques les plus assassines envers son film au cœur du livret chargé de le présenter. Autre idée intéressante : pour son adaptation de Millenium, il s'était inspiré du métier de son héroïne Lisbeth Salander, pro du piratage informatique, pour concevoir des disques qui semblaient avoir été gravés illégalement par le personnage du film !

Millenium : Sony pirate son propre DVD

Une bonne manière d'intriguer les cinéphiles, de les inciter à en savoir plus sur Mank, son film en noir et blanc qui relatera la création de l'un des classiques du cinéma, Citizen Kane. Le synopsis officiel préciser que Fincher en profitera pour livrer une critique de Hollywood durant les années 1930. Et d'aujourd'hui ?

Voici les deux vidéos, en attendant de découvrir Mank sur Netflix. La vidéo courte, en VF :

Aaron Sorkin : "Mank est à couper le souffle, même selon les standards de David Fincher"

Et le montage plus long, en VO :

Gary Oldman, le caméléon : retour sur ses plus belles transformations