DR

Jean-Luc Godard, Xavier Dolan et Arnaud Desplechin, trois cinéastes emblématiques de la Croisette à retrouver en streaming gratuitement ce mois-ci.

Alors que le Festival de Cannes 2021 dévoile ce jeudi sa sélection officielle, la plateforme de streaming Arte.tv propose aux cinéphiles de voir ou revoir gratuitement quelques chefs d'oeuvres qui ont fait frémir la Croisette ces dernières années.

Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) (1996) - disponible jusqu'au 31/08/2021

Le troisième long métrage d'Arnaud Desplechin est aussi celui de la révélation d'un jeune acteur à l'avenir doré : Mathieu Amalric, qui sera couronné quelques mois plus tard par le César du Meilleur espoir, incarne Paul Dédalus, trentenaire parisien qui essaie de finir sa thèse tout en se séparant de sa compagne Esther avec qui il vit une relation tumultueuse depuis dix ans. Une peinture sociale dans laquelle on retrouve aussi Emmanuelle Devos et Mathilde Seigner, présentée en compétition officielle au festival de Cannes.


Le Livre d'image, de Jean-Luc Godard (2018) - disponible jusqu'au 26/04/2022

C'était le grand come back de la légende vivante de la Nouvelle Vague sur La Croisette. Quatre ans après Adieu au langage, Jean-Luc Godard compose un long chant d'adieu au cinéma tel qu'il a vécu, qui lui vaut évidemment une sélection en compétition lors du 71e Festival et surtout une Palme d’or spéciale exceptionnelle. "La seule chose qui survit à une époque, c'est la forme d'art qu'elle s'est créée" dira-t-il, pour expliquer cette réflexion sur l’impact des images, construite à partir d’extraits de films, de photos, de documentaires et d’archives en tout genre.

A voir ici : https://www.arte.tv/fr/videos/082224-000-A/le-livre-d-image/


Juste la fin du monde, de Xavier Dolan (2016) - disponible à partir du 23/06/2021 et jusqu'au 29/06/2021

Après le choc Mommy, Xavier Dolan adapte Jean-Luc Lagarce pour croquer les liens familiaux de manière plus naturaliste, et plus cinglante encore. Autour de Gaspard Ulliel, qui incarne Louis, un jeune homme souffrant du SIDA qui retoruve sa famille douze ans après avoir coupé les ponts, défilent Nathalie Baye, Vincent Cassel, Marion Cotillard ou encore Léa Seydoux dans un huis clos asphyxiant, qui sera honoré par le Grand prix et le prix du jury à Cannes, puis par trois César : meilleur réalisateur, meilleur acteur et meilleur montage.

A voir ici : https://www.arte.tv/fr/videos/100179-000-A/juste-la-fin-du-monde/