Titre original Insyriated
Date de sortie 6 septembre 2017
Durée 86 mn
Réalisé par Philippe Van Leeuw
Avec Hiam Abbass , Diamand Bou Abboud , Juliette Navis
Scénariste(s) Philippe Van Leeuw
Distributeur KMBO
Année de production 2017
Pays de production France, Belgique
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Rester cloîtré dans son appartement. C'est le quotidien d'une famille de Damas en Syrie, en pleine guerre. Une famille ordinaire qui fait ce qu'elle peut pour continuer à vivre, au jour le jour. L'appartement, avec sa porte blindée constamment verrouillée, est devenu une sorte de bunker. Tout y est organisé en fonction de la pénurie. Il s'agit chaque jour de tenir un jour de plus. Oum et les siens ont accueilli Halima qui vient d'avoir un bébé. Avec son mari, elle annonce à son hôte qu'elle veut tenter sa chance et partir pour Beyrouth. Pendant ce temps, les bombes se rapprochent de plus en plus de l'immeuble où vit la famille...

Offres VOD de Une famille syrienne

UniversCiné HD SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter

Toutes les séances de Une famille syrienne

Dernières News sur Une famille syrienne

Premières séances du 6 septembre : Barbara triomphante 

La célèbre chanteuse a attiré près de 1500 spectateurs. (Le Film Français) 

Photos de Une famille syrienne

KMBO / Altitude 100 / Liaison Cinématographique
KMBO / Altitude 100 / Liaison Cinématographique
KMBO / Altitude 100 / Liaison Cinématographique
KMBO / Altitude 100 / Liaison Cinématographique
KMBO / Altitude 100 / Liaison Cinématographique
KMBO / Altitude 100 / Liaison Cinématographique
KMBO / Altitude 100 / Liaison Cinématographique

Casting de Une famille syrienne

Mohsen Abbas
Abou Monzer

Critiques de Une famille syrienne

  1. Première
    par Edouard Orozco

    Huit ans après Le Jour où Dieu est parti en voyage, qui nous plongeait dans l’horreur du génocide rwandais, Philippe Van Leeuw s’attaque à la guerre en Syrie dans son second long-métrage. Le réalisateur belge, qui démarra comme chef op’ sur La Vie de Jésus de Bruno Dumont, nous raconte le conflit à travers l’histoire d’Une famille syrienne, qui se barricade dans son appartement avec des voisins et subsiste en se rationnant. Il n’y a pour eux que deux options : fuir avec la honte, ou rester en risquant sa vie. Van Leeuw “anonymise” le conflit (la Syrie n’est jamais nommée, on ne sait pas qui tire sur qui) pour mieux nous faire vivre la réalité et l’absurdité de la guerre : qu’importe l’identité des belligérants, les civils demeurent les premières victimes, et elle se moquent bien de savoir à qui appartiennent les balles et les bombes. Comment vivre au quotidien sous une menace permanente, avec la litanie du bruit des explosions et des tirs, toujours plus proches ? Seuls la résilience et l’espoir qu’un jour la guerre s’arrête et laisse place à la paix permettent de tenir le coup. Mais jusqu’à quand ? Préférant montrer les émotions que les charniers ou les immeubles éventrés par les missiles, Philippe Van Leeuw livre là un film poignant, quoiqu’un peu austère, sur l’atroce banalité de la guerre. Et semble nous poser cette question simple mais cruciale : pourrions-nous supporter une telle vie ?