Mixte
Amazon

Une création française originale, qui nous ramène dans la France d'avant 1968, pour raconter les premières lycéennes mélangées aux lycéens. La peinture d'une époque, tendre et édifiante.

Ils s'appellent Annick, Jean-Pierre ou encore Henri. Ce sont des ados. Oui, de vrais teens boostés aux hormones, qui expérimentent pour la première fois le sexe opposé sur une base quotidienne, dans une salle de classe, en cette fin d'été de l'année 1963... Le Lycée Voltaire de Saint-Jean, dédié aux garçons, a accepté d'accueillir des filles, pour la première fois et cela provoque un embrouillamini des plus incongrus ! Mixte fait sa rentrée ce lundi sur la plateforme Amazon Prime Vidéo, avec les 4 premiers épisodes (en attendant les 4 suivants lundi prochain).


Le début d’une nouvelle ère, pour le dire simplement, ou l'exploration d'une société en train d'évoluer, imaginée par la scénariste des Bracelets Rouges, Marie Roussin. Avec beaucoup de tendresse, elle nous replonge dans cette époque pré-68 hyper-paternaliste, où les femmes devaient se battre pour tout, même pour avoir un accès à l'éducation équivalent à celui de leurs homologues en culottes courtes. On parle quand même d'un temps où elles n'avaient pas la possibilité d'ouvrir un compte bancaire en leur nom ou de travailler sans le consentement de leur mari (la loi sera votée en 1965 seulement).

Mais sans porter de jugement à l'emporte-pièce sur ce passé dépassé, Marie Roussin s'amuse avec les traits d'une époque, recréé  avec malice l'ambiance de la France d'autrefois, évitant avec soin les écueils d'une parodie façon Pensionnat de Chavagnes. Une jolie série sur la jeunesse de nos parents ou de nos grands-parents, qui parlera à toutes les générations. Après le flop retentissant de Deutsch-les-Landes en 2018, cette deuxième tentative est la bonne. Avec Mixte, Prime Vidéo signe enfin une création originale française réussie.