Bachelot cinéma
Capture d'écran : Twitter / FranceInfo

La ministre de la culture Roselyne Bachelot a donné des précisions sur le contournement du couvre-feu.

Mise à jour du 26 novembre 2020 : Moins de 48h après la prise de parole d'Emmanuel Macron, le gouvernement précise les différentes annonces faites par le Président de la République. Pour les salles de spectacle et de cinéma, se posait notamment la question d'une tolérance au couvre-feu fixé à 21h. Après la confusion générée par un tweet de la député Aurore Bergé, Roselyne Bachelot a clarifié la situation ce jeudi : les séances devront impérativement se terminer au plus tard à 21h.

Les spectateurs, avec leur billet en guise de preuve, pourront donc rentrer un peu plus tard chez eux. Mais pas question de permettre une dernière séance démarrant à 21h, comme certains l'avaient interprété. Par ailleurs, la Ministre de la Culture a rappelé que les gestes barrières et mesures sanitaires qui étaient en vigueur avant la fermeture des cinémas seraient, en toute logique, de nouveau appliqués.  

Article du 24 novembre 2020 : Alors que les États-Unis viennent de refermer 700 salles obscures, la France s'apprêter à rouvrir ses cinémas. Affichant portes closes depuis le vendredi 30 octobre, ils seront de nouveau accessible au public dès le mardi 15 décembre, à la condition que la situation sanitaire ne se détériore pas de nouveau d'ici là, a dévoilé Emmanuel Macron ce mardi soir, lors de son allocution.

Après avoir été obligés de tirer le rideau pendant trois mois au printemps 2020, les exploitants pourront donc rouvrir bien plus vite, six semaines après le début du reconfinement. et toujours dans le respect du protocole sanitaire évidemment.

On comprend par ailleurs qu'un couvre-feu sera mis en place à cette date du 15 décembre, à partir de 21 heures, partout en France, mais il ne devrait pas entraver outre-mesure la fréquentation des salles de spectacle, qui pourront s'appuyer sur un "système d'"horodatage", leur permettant de programmer des séances jusqu'à 21 heures. Votre ticket fera alors office d'attestation justifiant votre déplacement après le film / spectacle, en plein couvre-feu.

Adieu les cons, d'Albert Dupontel,  ADN de Maïwenn, Poly de Nicolas Vanier ou encore Miss de Ruben Alves, qui ont eu la malchance de sortir fin octobre, auront donc la possibilité de reprendre leur bonne marche au Box-office.

A lire aussi sur Première

Pas de pop-corn pour la réouverture des salles de cinéma

Roselyne Bachelot a fait le point à l'Assemblée Nationale, rappelant la règle des jauges et la mise en place d'un calendrier de sorties concerté.