Titre original The Deep Blue Sea
Date de sortie 20 juin 2012
Réalisé par Terence Davies
Avec Rachel Weisz , Tom Hiddleston , Ann MITCHELL
Scénariste(s) Terence Davies
Année de production 2012
Pays de production US
Producteurs Katherine Butler
Genre Drame
D’après l’œuvre de Terence Rattigan

Synopsis

Hester Collyer, épouse de Sir William Collyer, haut magistrat britannique, mène une vie privilégiée dans le Londres des années 1950. A la grande surprise de son entourage, elle quitte son mari pour Freddie Page, ancien pilote de la Royal Air Force, dont elle s’est éperdument éprise. Sir William refusant de divorcer, Hester doit choisir entre le confort de son mariage et la passion.pagebreakAdaptation de la pièce “Bonne Fête, Esther” de Terence Rattigan, le film a été présenté en compétition lors de la 68è Mostra de Venise.

Offres VOD de The Deep Blue Sea

OCS SD OCS 0  € Abonnement
UniversCiné SD HD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
MYTF1VOD SD MYTF1VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de The Deep Blue Sea

Photos de The Deep Blue Sea

DR
DR
Diaphana
Diaphana
Diaphana
Diaphana
Diaphana
Diaphana
Diaphana
Diaphana
Diaphana
Diaphana

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

Affiche Française

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

The Deep Blue Sea

Casting de The Deep Blue Sea

Rachel Weisz
Hester Collyer
Tom Hiddleston
Freddie Page

Critiques de The Deep Blue Sea

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Distant Voices – Still Lives (1988) et The Long Day Closes (1992), les films les plus bouleversants de Terence Davies, donnaient de l’Angleterre de l’après-guerre une vision inspirée. Le cinéaste britannique paraissait par conséquent tout désigné pour porter à l’écran (après Anatole Litvak, en 1955) la pièce de son compatriote Terence Rattigan. Son adaptation de cette passion amoureuse bravant tous les codes de la société bien-pensante est, malgré une structure en flashback, singulièrement linéaire et sage. La reconstitution est soignée, les plans sur les quartiers de la ville toujours endommagés depuis le Blitz semblent témoigner du désarroi intérieur des personnages. Mais, à force de fidélité au texte d’origine, le mélo ne prend pas, les dialogues tombent à plat. Dans cet univers compassé, l’émotion est rare. Elle vient des rôles secondaires : une logeuse bienveillante, un médecin porteur d’un secret laissent entrevoir jusqu’où The Deep Blue Sea aurait pu nous emporter...