Faucon et le Soldat de L'hiver
Marvel

Le premier épisode, très terre-à-terre, s'affirme comme une suite directe d'Avengers : Endgame, et montre de belles promesses pour la suite.

On est vraiment loin de WandaVision et de sa folie visuelle et narrative. Mais il y a quand même de quoi se réjouir ! Falcon et le Soldat de l'Hiver, dont le premier épisode vient d'être mis en ligne sur Disney Plus, s'affiche comme une série d'action pure et dure, au drama totalement ancré sur Terre. Déjà prometteuse. Attention spoilers !


L'histoire nous ramène juste après la fin d'Avengers : Endgame. Quelques milliards d'humains disparus suite au "snap" de Thanos viennent de revenir sur Terre. Tony Stark est mort. Captain America s'est volatilisé. Mais le monde a encore besoin de héros. Il est plus instable que jamais. Parce que le "blip", cette éclipse de 5 années suivie de la réapparition de la moitié de l'humanité, a secoué toute la planète, qui navigue désormais sur un fil. Une précarité psychologique, économique, dont certains vilains entendent profiter. Mais qui va arrêter ces nouveaux groupuscules qui naissent sur les réseaux et aimeraient revenir au temps béni du "snap" ?

Falcon et le Soldat de l'Hiver s'avance ainsi, avec ce premier épisode, comme la suite directe du dernier film du MCU (si l'on ne prend pas en compte Spider-Man : Far from Home). La bande des Avengers est disloquée, en deuil même, et la série de Disney Plus ambitionne de raconter leur rétablissement de manière très terre-à-terre, autour du plus humain d'entre eux : Sam Wilson, cet ancien soldat que rien ne prédestinait vraiment à devenir un héros, avant de croiser la route de Steve Rogers. Finie la sitcom délurée, on est bien un drama, les pieds collés au sol, cherchant à refléter une forme de réalité, loin des préoccupations cosmiques de Nick Fury ou de la crise magique de Wanda Maximoff.

Faucon et le Soldat de l'Hiver aura de gros impacts sur la suite du MCU

Pour l'heure, cette narration dramatique repose en grande partie sur les épaules d'Anthony MacKie, qui fait parfaitement le job, incarnant un Sam engagé dans une nouvelle mission bien différente, en mode grand frère décidé à aider sa soeur, mais dont le costume bio-mécanique n'est pas d'une grande utilité pour résoudre les galères financières ou décrocher un prêt à la banque.

En revanche, il est magnifiquement précieux pour combattre les méchants, désormais au service de l'Armée de l'air, à l'image d'une scène d'intro à couper le souffle, et qui promet de la grosse-action-grand-spectacle dans les épisodes à venir.

Parce qu'on comprend de ce premier épisode que Falcon et le Soldat de l'Hiver sera comme ça, mêlant le drama humain aux bastons "marvelesques", en tissant au passage une nouvelle mythologie conspirationniste qui reprendra le flambeau d'Hydra, dans une société dangereusement paniquée, friable et en quête plus que jamais d'un sauveur pour se  protéger. Du très classique en somme. Pour retrouver un peu de folie, il a va falloir attendre Loki (le 11 juin). Mais d'ici là, la seconde série Marvel de Disney Plus promet d'être très efficace.