Titre original Sleeping Beauty
Date de sortie 16 novembre 2011
Réalisé par Julia Leigh
Avec Emily Browning , Michael Dorman , Mirrah Foulkes
Scénariste(s) Julia Leigh
Distributeur ARP Sélection
Année de production 2011
Pays de production Australie
Genre Drame

Synopsis

Ce que les hommes lui font la nuit, elle l'a oublié au réveil.Une jeune étudiante qui a besoin d’argent multiplie les petits boulots.Suite à une petite annonce, elle intègre un étrange réseau de beautés endormies.Elle s’endort. Elle se réveille. Et c’est comme si rien ne s’était passé …Le film est présenté en compétition officielle lors du Festival de Cannes 2011.

Offres VOD de Sleeping Beauty

UniversCiné HD SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Photos de Sleeping Beauty

DR
DR

Sleeping Beauty

Sleeping Beauty

Critiques de Sleeping Beauty

  1. Première
    par Thomas Agnelli

    Sleeping Beauty appartient à cette même veine de contes de fées pour adultes à l’érotisme froid et morbide. Auscultant la frontière ténue entre jouissance et malaise, Julia Leigh adopte le point de vue d’une belle endormie (Emily Browning, dans un rôle proche de celui qu’elle tenait dans Sucker Punch) qui utilise son corps comme arme sociale et qui, telle une Alice au pays des pervers, passe
    de l’autre côté du miroir. Lorsqu’elle ferme les yeux, elle peut imaginer un empire des sens. Lorsqu’elle les rouvre, ce cruel réveil fait débander ses fantasmes de petite fille, rappelant que les rêves contiennent les germes de leur destruction. Quelque part entre Lodge Kerrigan et Luis Buñuel, un premier film australien très troublant.

  2. Première
    par Gérard Delorme

    Le ratage total des scènes de groupe de maison close puis des clients individuels, transformés en grand bourgeois guindés, révèlent l'impuissance à filmer le sexe et le désir.