Date de sortie 24 décembre 2014
Durée 97 mn
Réalisé par Lucie Borleteau
Avec Ariane Labed , Melvil Poupaud , Anders Danielsen Lie
Scénariste(s) Lucie Borleteau, Clara Bourreau
Distributeur PYRAMIDE DISTRIBUTION
Année de production 2014
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Au gré des escales, au milieu d’un équipage exclusivement masculin, bercée par ses amours qui tanguent, Alice s’expose au bonheur de tout vivre à la fois et tente de maintenir le cap…

Offres VOD de Fidelio, l'odyssée d'Alice

UniversCiné SD HD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
Cinemasalademande SD HD Cinemasalademande 4.99 € Louer
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 11.99  € Acheter

Toutes les séances de Fidelio, l'odyssée d'Alice

Photos de Fidelio, l'odyssée d'Alice

DR
DR
Pyramide Distribution / Why Not Productions / Apsara Films / Arte France Cinéma
Pyramide Distribution / Why Not Productions / Apsara Films / Arte France Cinéma
Pyramide Distribution / Why Not Productions / Apsara Films / Arte France Cinéma
Pyramide Distribution / Why Not Productions / Apsara Films / Arte France Cinéma
Pyramide Distribution / Why Not Productions / Apsara Films / Arte France Cinéma
Pyramide Distribution / Why Not Productions / Apsara Films / Arte France Cinéma
Pyramide Distribution / Why Not Productions / Apsara Films / Arte France Cinéma
Pyramide Distribution / Why Not Productions / Apsara Films / Arte France Cinéma

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Fidelio, l'Odyssée d'Alice

Critiques de Fidelio, l'odyssée d'Alice

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Ce premier long métrage d’une réalisatrice, actrice et assistante à ses heures, est aussi gonflé que réussi. Si la voix off du marin décédé dont Alice lit les états d’âme fait trop lourdement office de contrepoint et éparpille inutilement le propos, l’ensemble reste d’une force remarquable. Le désir et ses corollaires – la liberté, la séduction et les rapports de force – sont explorés avec tact et intelligence. À la fois concret et romanesque, le film joue habilement sur les contrastes visuels (la saleté de la salle des machines, le bleu de l’océan) et sonores (le bruit assourdissant en cale, l’omniprésence feutrée mais tenace des vagues et du vent). De tous ces contraires naît un magnifique portrait de femme, complexe et limpide, dessiné par Ariane Labed (la jeune désespérée d’"Une place sur la Terre", de Fabienne Godet), comédienne lumineuse et absolument splendide.