Date de sortie 4 août 2021
Durée 86 mn
Réalisé par Yassine Qnia
Avec Soufiane Guerrab , Souheila Yacoub , Thibault Cathalifaud
Scénariste(s) Yassine Qnia
Distributeur Le Pacte
Année de production 2020
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Mehdi, la trentaine, est un perceur de coffres de petite envergure. Avec ses complices, il tente de s'en sortir mais leurs cambriolages en zone industrielle ne payent plus comme avant et les quelques alternatives professionnelles qui s'offrent à lui ne le séduisent pas. En pleine remise en question, il tente de reconquérir Sarah, mère de son fils d'un an qu'il adore.

Infos de la rédaction sur De bas étage

De bas étage est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2021.

Offres VOD de De bas étage

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de De bas étage

Critiques de De bas étage

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Le résumé de ce premier long métrage (découvert à Cannes, à la Quinzaine des Réalisateurs) tient en une phrase : Mehdi, un petit voyou trentenaire dont les cambriolages avec ses complices rapportent de moins en moins, tente de reconquérir la mère (Souheila Yacoub, épatante) de son petit garçon. Mais de cette phrase, Yassine Qnia - géomètre- topographe venu au cinéma en autodidacte via une poignée de courts métrages - tire un film infiniment romanesque dont la modestie revendiquée traduit avec superbe la pudeur de son personnage principal. De bas étage est la chronique d’une impasse annoncée. Où comment ce Mehdi qui veut tout contrôler dans sa vie comme dans celle de ses proches perd précisément peu à peu le contrôle et va être le dernier à s’en rendre compte. Nulle trace ici de spectaculaire tant dans la description des cambriolages que dans celle du quotidien d’Aubervilliers où se déroule l’intrigue. Yassine Qnia ne martèle pas les choses, il raconte simplement comment la précarité matérielle constitue la source de tant d’instabilités émotionnelles qui peuvent conduire à la délinquance dans cette banlieue populaire. Il ne juge pas plus qu’il n’excuse, il donne simplement à voir comment emprunter les chemins qui paraissent les plus simples – passer du temps avec la femme qu’il aime et leur fils qu’il chérit – se révèle impossible quand on est formaté par l’idée que tout « travail » normal rapportera moins et l’enfermera plus que l’illégalité. Le tout porté par un formidable acteur qu’on est heureux de voir pour la première fois porter tout un récit sur ses épaules : Soufiane Guerrab (Patients).

Dernières News sur De bas étage

Souheila Yacoub : « Mon parcours me comble au-delà de mes espérances »

Rencontre avec l’héroïne de De bas étage qui, depuis 3 ans et sa révélation dans Climax de Gaspar Noé, enchaîne avec bonheur sur grand et petit écran

Soufiane Guerrab : « Jamais je n’aurais imaginé vivre ce qui m’arrive »

Révélé par Patients et vu récemment dans Lupin, le comédien trouve son premier rôle en tête d’affiche dans De bas étage et raconte son parcours