Morse
Chrysalis Films

Ceux qui aiment avoir des frissons et surtout les histoires avec des vampires, aimeront Morse de Tomas Alfredson, diffusé, ce soir, en deuxième partie de soirée sur Ciné+Premier.

L'histoire est celle d'Oskar, un adolescent fragile et marginal, totalement livré à lui-même et martyrisé par les garçons de sa classe. Pour tromper son ennui, il se réfugie au fond de la cour enneigée de son immeuble, et imagine des scènes de vengeance. Quand Eli s’installe avec son père sur le même pallier que lui, Oskar trouve enfin quelqu’un avec qui se lier d’amitié. Ne sortant que la nuit, et en t-shirt malgré le froid glacial, la jeune fille ne manque pas de l’intriguer... et son arrivée dans cette banlieue de Stockolm coïncide avec une série de morts sanglantes et de disparitions mystérieuses... Il n'en faut pas plus à Oskar pour comprendre: Eli est un vampire. Leur complicité n’en pâtira pas, au contraire...

Dans l'interview que le réalisateur accordait à Première lors de la sortie du film Suédois en 2009, Tomas Alfredson avouait qu'il ne connaissait rien aux vampires, mais qu'il a tout appris en faisant Morse. Mais son long-métrage, qui fait frissonner est avant tout un film sur l'amour pur et le manque de communication selon lui. En tout cas sa qualité a été récompensé du Grand Prix au festival de GerardmerMorse est à voir, ce soir sur Ciné+ premier à 22h20.


A lire aussi sur Première