Fear the Walking Dead S6
AMC

Cette année, les épisodes sont découpés et "couvrent vraiment tous les genres, du western au roman policier en passant par l’action !"

Après des mois d'interruption, liée à la crise sanitaire évidemment, le spin-off est enfin de retour. Fear the Walking Dead a repris sa route hier soir à la télé américaine (et en France sur MyCanal). Mais la saison 6 sonne un peu différente de la précédente. Et pour cause, les showrunners ont décidé de modifier leur approche. Encore une fois. Déjà remaniée à plusieurs reprises depuis son lancement, Fear semble s'orienter vers un concept anthologique.

Chaque épisode se concentrant sur un nombre limité de personnages. Morgan pour commencer. Puis on rattrapera Alicia et Strand dans l'épisode 2 alors qu'ils se voient confier une mission dangereuse, puis Al et Dwight dans l'épisode 3, qui se lancent dans une mission personnelle. Les showrunners, Andrew Chambliss et Ian Goldberg, détaillent ce nouveau format dans Digital Spy :

"Il y a deux raisons pour lesquelles nous avons décidé de changer l'approche narrative de cette saison 6 : la première, c'est l'endroit où nous avons laissé nos personnages à la fin de la saison passée. Car Virginia a séparé tout le monde en les envoyant dans différentes communautés qui composent son domaine. Cela posait clairement les bases pour le récit de la saison 6. Cela nous permettait d'imaginer des binômes que nous n'avions pas vu avant. L'autre raison qui nous a poussée vers ce style de narration, c'est que certains de nos épisodes préférés de The Walking Dead et Fear sont vraiment des épisodes centrés uniquement sur un ou deux personnages. On peut plonger profondément avec eux, les suivre dans leur voyage du début à la fin de l'épisode, et vraiment voir une vraie évolution du personnage."

S'il y aura bien une histoire commune qui servira de fil rouge tout au long de la saison, l'idée est donc de faire basculer Fear vers une sorte d'anthologie : "C'est quelque chose qui nous a vraiment enthousiasmés ce format d'anthologie. Ce sont vraiment 16 films. Ils se concentrent sur deux ou trois personnages et ont leur propre identité, leur propre ton, leur propre monde, tout en construisant en même temps un récit cumulatif, pour le fil rouge. Une partie du plaisir est que nous pouvons utiliser ces épisodes comme des fenêtres sur différentes communautés de Virginia, qui sont leurs propres petits mondes".

Ils concluent en précisant que chaque semaine, ce sera une nouvelle aventure inattendue pour les téléspectateurs : "En tant que fans de cinéma, on a vraiment pu aborder chaque épisode de cette saison 6 comme un film particulier, dans un genre particulier. Sans dévoiler ce que seront ces films, vous verrez qu’ils couvrent vraiment tous les genres, du western au roman policier en passant par l’action !"