DR

Le mythique scénariste de comics s’est allé à quelques confidences sur les mutants au cinéma.

Lors de sa venue à Paris, dans le cadre de La Shoah et bande dessinée, l’emblématique scénariste américain des X-Men Chris Claremont s’est exprimé au Point sur les longs-métrages adaptés des comics. Et notamment sur le fait qu’il préférerait que Marvel s’occupe définitivement des sorties cinéma : « Je pense que les X-Men se porteraient vraiment mieux s'ils pouvaient intégrer l'univers cinématique partagé de Marvel Studios. Je pense aussi aux comics en disant cela puisque tant que Fox en détient les droits cinéma, Marvel ne fait pas d'efforts pour promouvoir les livres. » Chris Claremont s’est aussi confié sur les films X-Men qu’ils préfèrent et celui qu’il déteste le plus.

Le titre du prochain film X-Men pourrait être Supernova

Chris Claremont est réputé pour être le scénariste qui a imaginé dans les années 70 l’arc narratif où Erik Lensherr alias Magnéto provient d’une famille juive polonaise déportée par les Nazis. On apprend donc que Claremont a une affection pour le tout premier film X-Men réalisé par Bryan Singer en 2000 et plus particulièrement la scène d’ouverture présentant le personnage de Magnéto jeune à Auschwitz : « Quand je l'ai vue au cinéma, je me suis dit : « Voilà, ils ont compris ce qu'on avait voulu faire. » Montrer l'enfance de Magnéto à Auschwitz, donner un aperçu de ses pouvoirs, puis le montrer à l'âge adulte dès la scène suivante, où il argumente avec le Pr. Xavier dans les couloirs des Nations unies. On réalise dès lors qu'il a basculé du côté obscur. La cause et la conséquence. » 

Son film préféré est X-Men : Days of Future Past, réalisé par le même Singer en 2014. Une épopée avec des allers-retours dans le temps où se croisent plusieurs générations d’X-Men (et d’acteurs de la saga). Au Point, il a expliqué d’où venait sa passion pour ce film : « Days of Future Past (est mon préféré, ndlr) même si je trouve que la partie située dans le passé et celle du futur auraient pu nourrir un film chacun, ou bien alors un grand film de 3 h 30. (…) Ma scène préférée est celle où Magneto et Xavier se regardent, alors que les Sentinelles s'apprêtent à les tuer, et qu'ils se disent « On a gaspillé nos vies, au lieu de nous affronter nous aurions pu bâtir un monde meilleur ensemble. » 

Mais Chris Claremont sait aussi se montrer critique envers les adaptations cinématographiques faites par les studios. Dans sa ligne de mire, le troisième X-Men de la première trilogie, X-Men : L’affrontement final, réalisé par Brett Ratner en 2007. « C'était un putain de bordel total. Bryan Singer devait le réaliser comme les deux précédents et il aurait été le point culminant de la trilogie. Puis à force de retards du côté de chez Fox, Singer s'est finalement engagé sur Superman Returns et il n'allait plus être disponible avant 2007. Mais pire encore : ils ont ordonné que la version définitive du scénario soit mixée avec la première et, à partir de là, tout a tourné au désastre. ». La bande-annonce :