Alec Baldwin
Abaca

"Aucune poursuite n'a été engagée" contre la star hollywoodienne, après la mort de la chef op, Halyna Hutchins, abattue sur le tournage du film Rust.

Il faudra sûrement plusieurs jours, plusieurs semaines, pour faire toute la lumière sur la mort tragique de Halyna Hutchins, tuée par balle sur le tournage du film Rust au Nouveau-Mexique. Un coup de feu tiré par la star de ce western : Alec Baldwin.

Et selon les récents éclairages, mis en ligne ces dernières heures, l'acteur ne serait pas directement responsable du drame, bien qu'il resterait comme celui qui appuya sur la gâchette : "Il a fourni des déclarations et répondu à certaines questions. Il s'est présenté volontairement et a quitté l'immeuble après la fin des interrogations. Aucune poursuite n'a été engagée", a affirmé le porte-parole du shérif de Santa Fe, Juan Rios, à l'AFP. 

S'il n'a pas été mis en état d'arrestation, suite à ce qui semblerait être un homicide involontaire, c'est parce que le problème viendrait, possiblement, de l'accessoire en lui-même. La section locale 44 de l'IATSE, un syndicat de techniciens de plateau, s'occupant notamment des accessoiristes ("prop masters"), a envoyé un e-mail à ses membres dans la matinée de vendredi (via Variety). Il stipule que l'arme malheureusement utilisée au moment de la scène contenait "de vraies balles". Le courrier précise que l'accessoiriste de la production de Rust n'était pas membre du syndicat. 

Des informations à prendre avec des pincettes, puisque, selon les sources officielles du shérif du comté de Santa Fe, l'enquête essayait hier soir "de déterminer quel type de projectile a été utilisé dans l'arme à feu".

Mais dans ce mail de la section locale 44 de l'IATSE, le secrétaire-trésorier Anthony Pawluc décrit lconcrètement 'événement comme une "décharge accidentelle d'arme à feu" avec des "balles réelles".

Toute la question sera désormais de savoir comment cela a pu arriver. Selon l'Actors' Equity Association, ceux qui manipulent ce genre d'accessoire doivent toujours "traiter toutes les armes comme si elles étaient chargées et mortelles". Le groupe explique (via USA Today) qu'il ne faut jamais pointer une arme à feu sur qui que ce soit, ce qui induirait une erreur d'Alec Baldwin. L'association poursuit en précisant que l'accessoiriste ou l'armurier doit aussi "former les acteurs à l'utilisation de toute arme à feu qu'ils doivent manipuler." Kevin Williams, superviseur du département des accessoires à l'école de théâtre, de cinéma et de télévision de l'UCLA (Université de Californie), concède tout de même au site NPR que l'incident de Baldwin semble être "l'un de ces accidents bizarres". Il analyse à chaud : "C'est une circonstance extrêmement rare qu'une telle chose se produise. Surtout de nos jours où il y a tellement de procédures et de politiques différentes en place".

Halyna Hutchins avait 42 ans. Deux jours avant sa mort, elle postait cette vidéo d'elle, en marge du tournage, en train de monter à cheval dans les plaines du Nouveau-Mexique.

A lire aussi sur Première

Alec Baldwin sur le tournage de Rust : la "dernière photo" avant le drame

Un technicien qui travaillait dans les coulisses du western a mis en ligne un cliché pris peu de temps avant l'accident, qui a coûté à la vie à Halyna Hutchins.

Alec Baldwin s'entraînait à dégainer face caméra quand le drame a eu lieu

Le témoignage du réalisateur, Joel Souza, à sa sortie d'hôpital, dévoile les circonstances qui ont entraîné la mort de la chef op', Halyna Hutchins.