Date de sortie 4 avril 2012
Durée 91 mn
Réalisé par Frédéric Videau
Avec Agathe Bonitzer , Reda Kateb , Hélène Fillières
Scénariste(s) Frédéric Videau
Distributeur PYRAMIDE DISTRIBUTION
Année de production 2012
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Gaëlle est soudain libérée par Vincent, son ravisseur, après huit années d'enfermement, où chacun a été "tout" pour l'autre.Cette liberté gagnée jour après jour contre Vincent, Gaëlle doit à nouveau se l'approprier dehors, face à ses parents et au monde qu'elle découvre

Offres VOD de A moi seule

Cinemasalademande SD HD Cinemasalademande 4.99 € Louer
UniversCiné HD SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de A moi seule

Photos de A moi seule

DR
DR
DR

A moi seule

A moi seule

Affiche Française du film A moi seule

Casting de A moi seule

Agathe Bonitzer
Gaëlle Faroult
Reda Kateb
Vincent Maillard

Critiques de A moi seule

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Frédéric Videau (Variété française) aurait pu se brûler les mains avec un tel sujet, librement inspiré de l’affaire Natascha Kampusch. Il choisit de le traiter comme un entomologiste observant des insectes : avec une rectitude scientifique. Les scènes entre Gaëlle et Vincent (le film, au présent, est éclairé par des flashbacks) procèdent ainsi par courtes séquences factuelles d’où tout affect est absent. Ce qu’on sait du marasme intérieur vécu par Gaëlle, on le devine à travers des gestes ou des répliques banals qui prennent sens a posteriori. Si Videau évite de juger ses personnages (la violence de Vincent est néanmoins condamnée), c’est parce qu’il essaye d’en comprendre la nature complexe. Vincent ne se résume pas à un monstre, Gaëlle à une victime. Le film montre comment les interactions entre des individus vivant un cauchemar au quotidien peut mener à une forme d’humanité relative. L’hypothèse est dérangeante, choquante peut-être, mais en aucun cas manichéenne.