Nom de naissance Giovanni Fusco
Profession(s) Musique
Avis

Biographie

Frère cadet du musicien Tarcisio Fusco, il fait ses études à l'Accademia di Santa Cecilia de Rome. Il débute au cinéma en composant la musique du documentaire patriotique Il cammino degli eroi (Corrado D'Errico, 1936). Après des films mineurs, il commence à collaborer avec Antonioni pour son court métrage N. U. (1948), et en 1950 crée la musique de son premier long métrage, Chronique d'un amour. Toute l'uvre ultérieure d'Antonioni est parcourue et enrichie par les rythmes dépouillés et martelants de Fusco, qui avoue ne jamais utiliser pour lui l'orchestre mais seulement les instruments les plus essentiels. Il collabore avec Cottafavi pour deux mélodrames comme Fille d'amour (Traviata '53, 1953) et Repris de justice (1955), et avec Pierre Billon (le Marchand de Venise, 1952), Maselli (Gli sbandati, 1955 ; les Indifférents, 1964), les frères Taviani (les Subversifs, 1967), Mingozzi (Michelangelo Antonioni, storia di un autore, 1966), Damiani (La maffia fait la loi, 1968). Mais ses créations musicales essentielles sont celles des films d'Antonioni (le Cri, 1957 ; l'Avventura, 1960 ; l'Éclipse, 1962 ; le Désert rouge, 1964) et d'Alain Resnais (Hiroshima mon amour, 1959, avec G. Delerue ; La guerre est finie, 1966). Il est sans doute le musicien italien qui a le mieux introduit au cinéma les sonorités expérimentales de la musique contemporaine. Il a signé quelquefois sous le pseudonyme de John Wellman.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Les vaincus Compositeur -
2015 Joe il rosso Compositeur -
1970 L'Aveu Compositeur -
1968 La Mafia Fait La Loi Compositeur -
1967 Les Subversifs Compositeur -