Nom de naissance Barbier
Genre Homme
Avis

Biographie

Christophe Barbier naît à Sallanches en Haute-Savoie le 25 janvier 1967. Fils de secrétaire de mairie, diplômé de l’Ecole Normale Supérieure d’Ulm en 1987, il va aller au bout de sa passion pour la politique en optant pour le journalisme. Il se spécialise dans les médias en décrochant brillamment, en 1992, un Master info médias de ESCP-EAP.Sur la scène du journalisme politique, Christophe Barbier entre par la grande porte et entame sa carrière au service politique du Point, en 1990, puis suit Denis Jeambar, son mentor, sur Europe1 en 1995. Il assure la direction du service politique de l’Express à partir de 1996, puis prend les commandes de la direction adjointe de la rédaction au départ de Christine Ockrent en 2001.Cinq ans plus tard Christophe Barbier prend la relève de Denis Jeambar et hérite de la direction de l’Express en Octobre 2006. Il officie, parallèlement, sur LCI, dans le cadre d’un accord entre la chaîne d’information en continu et L’Express . Il assure sur la chaîne une interview politique quotidienne où il interroge chaque matin une personnalité politique depuis septembre 2006.Entre temps, Christophe Barbier n’a pas résisté à l’appel de la télévision, et on a pu le voir pendant trois ans, jusqu’au 7 juillet 2006, sur les plateaux de l’émission Ca se dispute animée par Victor Robert sur I-Télé en compagnie d’ Eric Zemmour du Figaro. Il intervient régulièrement sur le plateau de C dans l’air de Yves Calvi sur France5. Christophe Barbier s’intéresse à tous les médias et le Net n’est pas en reste. Il anime un édito-vidéo sur le blog de L’Express où il propose aux internautes les coulisses des interviews, des informations anecdotiques, des off, des interprétations.En 2007, il couvre l’élection présidentielle sur LCI et offre à L’Express la première interview de Carla Bruni-Sarkozy en tant que Première Dame de France. L’ancien top model se trouve être une vieille amie. L’interview, publiée à la une, permet au magazine de réaliser le record des ventes de son histoire.Celui qu’on reconnaît à son éternelle écharpe rouge, dont la texture change au gré des saisons, affirme respecter l’engagement politique des journalistes mais n’a jamais exposé un soutien clair à une personnalité politique. Il défend, par contre, l’idée d’un journalisme engagé mais non partisan. Il s’est engagé, notamment, pour l’urgence écologique en soutenant le Pacte écologique de Nicolas Hulot , et s’est prononcé pour la Constitution européenne. Néanmoins, en 2007, il ne manque pas de créer la controverse dans le milieu de la magistrature lorsqu’il soutient la réforme des tribunaux d’instance préconisée par Rachida Dati . Sa position lui vaut les critiques vivaces de son principal opposant bloggeur, Maître Eolas, un avocat de Paris dissimulé sous ce pseudonyme.Christophe Barbier ne cache pas non plus son intérêt pour la création d’une VIème république et considère que la femme du Président doit avoir son rôle inscrit dans la constitution.En dehors du très sérieux univers de la politique, Christophe Barbier est un grand passionné de théâtre. Il évolue en amateur avec d’anciens élèves de l’Ecole normale supérieure qu’il a rassemblés sous le nom de la troupe du théâtre de l’Archicube, troupe qu’il dirige lui-même. Avec sa troupe, il joue, écrit et met en scène des pièces. L’une d’elles, La guerre de l’Elysée n’aura pas lieu, sera même publiée chez Grasset en 2001.En mars 2008, il a pu jouer, au théâtre Michel, au milieu de professionnels dans La main passe de Georges Feydeau , où il interprète le rôle du mari cocu. Mais Christophe Barbier ne s’arrête pas là. Véritable touche à tout, il a à son actif plusieurs ouvrages, notamment de théâtre et évidemment de politique, dont Les derniers jours de François Mitterrand (Grasset, 1997), La comédie des orphelins (Grasset, 2000), La Saga Sarkozy (Editions L’Express, 2007).Il s’improvise même co-scénariste du docu-fiction de Serge Moati: Mitterrand à Vichy diffusé en Avril 2008 à l’occasion d’une soirée spéciale sur France2 consacrée à François Mitterrand et Vichy durant la seconde guerre mondiale.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2013 Doutes - Chronique du Sentiment Politique Acteur Chris Bailey