Date de sortie 2 juillet 2008
Réalisé par Mika Kaurismäki
Distributeur Les films du Paradoxe
Année de production 2008
Pays de production finlandais
Genre Documentaire

Synopsis

Fou de musique, Mika Kaurismaki suit ici l'immense Billy Cobham, batteur exceptionnel depuis près d'un demi siècle, dans un voyage musical depuis la Finlande jusqu'au Brésil en passant par les Etats-Unis et la Suisse, où un centre d'accueil de jeunes autistes utilise la musicothérapie.

Offres VOD de Sonic Mirror (Documentaire)

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Sonic Mirror (Documentaire)

Photos de Sonic Mirror (Documentaire)

PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS
PRODUCTION / MARCO FORSTER PRODUCTIONS

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKIBilly COBHAM

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKI

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKI

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKIBilly COBHAM

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKI

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKIBilly COBHAM

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKI

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKIBilly COBHAM

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKI

SONIC MIRROR (2007)

Film de Mika KAURISMAKI

Critiques de Sonic Mirror (Documentaire)

  1. Première
    par Claire Fayssinet

    C'est la dimension internationale que le réalisateur finlandais Mika Kaurismäki, très fan du musicien, a souhaité mettre en avant dans ce docu. Mais en se focalisant sur les engagements personnels du batteur, Kaurismäki passe à côté de son sujet. Aux dernières notes du générique, on n'a pas réellement l'impression d'avoir découvert une personnalité du monde musical en la personne de Billy Cobham, certes célèbre dans son milieu mais totalement inconnu du grand public. Sonic Mirror reste en ce sens décevant pour les spectateurs néophytes.