Toutes les critiques de R100

Les critiques de Première

  1. Première
    par Thomas Agnelli

    Après avoir poussé la porte d’un club à hôtesses, un homme à l’existence morne accepte un jeu pervers en tombant sous la coupe de dominatrices. Mais quand il souhaite abandonner, il est pourchassé par des amazones tueuses. Hitoshi Matsumoto, sorte de punk bourgeois se fantasmant en nouveau Kitano, aimerait que son cinéma ne ressemble à rien de connu. Sadomaso, surréaliste et cartoonesque, Son "R-100" ne déroge pas à la règle. Un capharnaüm épuisant, mais si fascinant à regarder qu’il ferait passer Terry Gilliam pour Robert Bresson.