Titre original La paranza dei bambini
Date de sortie 5 juin 2019
Durée 105 mn
Réalisé par Claudio Giovannesi
Avec Francesco Di Napoli , Viviana Aprea , Ciro Vecchione
Scénariste(s) Claudio Giovannesi, Roberto Saviano, Maurizio Braucci
Distributeur Wild Bunch Distribution
Année de production 2019
Pays de production Italie
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Nicola et ses amis ont entre dix et quinze ans. Ils se déplacent à scooter, ils sont armés et fascinés par la criminalité. Ils ne craignent ni la prison ni la mort, seulement de mener une vie ordinaire comme leurs parents. Leurs modèles : les parrains de la Camorra. Leurs valeurs : l’argent et le pouvoir.

Offres VOD de Piranhas

UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 2.99 € Louer 11.99  € Acheter
VIVA HD VIVA 4.99 € Louer 11.99  € Acheter

Photos de Piranhas

AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution
AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution
AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution
AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution
AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution
AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution
AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Palomar / Vision Distribution / Sky Cinema
AFFICHE
AFFICHE
AFFICHE
AFFICHE
AFFICHE
AFFICHE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Piranhas, affiche

Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia)

Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia)

Ciro Vecchione ('O Russ), Ar Tem (Tyson), Francesco Di Napoli (Nicola), personnages

Ciro Vecchione ('O Russ), Ar Tem (Tyson), Francesco Di Napoli (Nicola), personnages

Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia)

Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia)

Francesco Di Napoli (Nicola), Ar Tem (Tyson), Pasquale Marotta (Agostino), personnages

Francesco Di Napoli (Nicola), Ar Tem (Tyson), Pasquale Marotta (Agostino), personnages

Francesco Di Napoli (Nicola), Ar Tem (Tyson)

Francesco Di Napoli (Nicola), Ar Tem (Tyson)

Francesco Di Napoli (Nicola), Luca Nacarlo (Cristian), Viviana Aprea (Letizia)

Francesco Di Napoli (Nicola), Luca Nacarlo (Cristian), Viviana Aprea (Letizia)

Ciro Vecchione ('O Russ), Ar Tem (Tyson), Francesco Di Napoli (Nicola), Alfredo Turitto (Biscottino), Ciro Pellechia (Lollipop), personnages

Ciro Vecchione ('O Russ), Ar Tem (Tyson), Francesco Di Napoli (Nicola), Alfredo Turitto (Biscottino), Ciro Pellechia (Lollipop), personnages

Pasquale Marotta (Agostino), Francesco Di Napoli (Nicola)

Pasquale Marotta (Agostino), Francesco Di Napoli (Nicola)

Personnage, Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia), personnage, Ar Tem (Tyson)

Personnage, Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia), personnage, Ar Tem (Tyson)

Alfredo Turitto (Biscottino), Ar Tem (Tyson), Ciro Vecchione ('O Russ), Francesco Di Napoli (Nicola), Ciro Pellechia (Lollipop), personnage

Alfredo Turitto (Biscottino), Ar Tem (Tyson), Ciro Vecchione ('O Russ), Francesco Di Napoli (Nicola), Ciro Pellechia (Lollipop), personnage

Francesco Di Napoli (Nicola)

Francesco Di Napoli (Nicola)

Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia)

Francesco Di Napoli (Nicola), Viviana Aprea (Letizia)

Critiques de Piranhas

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Après une demi-douzaine de films primés en festivals (dont l’excellent Fiore en 2016), Claudio Giovannesi semble avoir décidé de s’aventurer sur les traces de Matteo Garrone. Après avoir réalisé deux épisodes de la deuxième saison de Gomorra, le voici aux commandes de sa propre adaptation d’un roman de Roberto Saviano (auteur du roman dont est tirée la série). Une nouvelle plongée dans le quotidien de la mafia napolitaine mais cette fois à travers le prisme de la relève, ces gamins de 10 à 15 ans aspirant à monter très haut et très vite au sommet d’une hiérarchie dont ils dévorent tout cru des chefs historiques déjà bien mal en point. L’ombre de Garrone aurait pu être écrasante. Il n’en est rien. Certes, Piranhas n’a pas la même puissance que Gomorra. Mais dans ce genre à part que constitue le film de mafia, Giovannesi sait affirmer sa singularité. Conscient de la qualité du matériau qu’il a entre les mains (prix du scénario à Venise), il le porte à l’écran sans surenchérir inutilement. Nul besoin de caméra parkinsonienne pour traduire le feu intérieur qui consume ses personnages et cette victoire par KO du nouveau monde contre l’ancien, véritable cadavre à la renverse. Giovannesi pose au contraire les choses pour mieux souligner le charisme ravageur de celui (impressionnant Francesco Di Napoli) qui aspire à devenir le leader de cette bande sans autre loi que celle du plus malin et du plus fort. Il joue la carte du réalisme au lieu de la facilité d’une ultrastylisation de la violence. On n’avait donc pas encore tout dit sur la mafia...