Date de sortie 10 septembre 2014
Durée 87 mn
Réalisé par Benoit Délépine, Gustave Kervern
Avec Michel Houellebecq , Marius Bertram , Benoit Délépine
Scénariste(s) Benoit Délépine, Gustave Kervern
Distributeur Ad Vitam
Année de production 2014
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Paul, un employé sur une plateforme téléphonique est en plein burn-out. Un vendredi 13, la chronique du journal télévisé sur ce jour particulier lui apparait comme un signal pour passer à l'acte. Décidé à concrétiser son geste, il s'enfuit dans la montagne où il va vivre une expérience particulière.

Offres VOD de Near Death Experience

UniversCiné HD SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Cinemasalademande SD HD Cinemasalademande 4.99 € Louer

Toutes les séances de Near Death Experience

Photos de Near Death Experience

DR
DR
Ad Vitam / No Money Productions
Ad Vitam / No Money Productions

Near Death Experience

Near Death Experience

Near Death Experience

Near Death Experience

Casting de Near Death Experience

Gustave Kervern
un collègue

Critiques de Near Death Experience

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Paul, employé sur une plateforme téléphonique, n’en peut plus de son boulot, de sa famille, de sa vie... Un vendredi 13, il prend son vélo et grimpe en montagne, avec l’intention d’en finir. Une fois de l’autre côté, il commente l’existence qu’il a vécue... Pour rendre attractif leur sixième film, qui traite frontalement du suicide, Kervern et Delépine avaient besoin d’un argument de poids. Ils l’ont plus que trouvé en engageant dans le rôle principal le poète et écrivain Michel Houellebecq, qui se révèle un acteur d’exception. Il exploite les caractéristiques les plus frappantes de son visage. Sa peau, jaunie et tendue par le tabagisme, souligne des traits aux formes singulières, tandis que des tics faciaux ont sculpté une grimace amère qu’amplifie une lippe protubérante. Le tout suggère, sans doute de façon volontaire, sa ressemblance avec Céline. Grâce à cette tronche qui assure à elle seule un spectacle fascinant, Houellebecq délivre une série de monologues désabusés, souvent drôles, et bizarrement sereins. Servi par une image délibérément low cost, ce one-man-show existentialiste possède une force extraordinaire.