Titre original Monsters University
Date de sortie 10 juillet 2013
Durée 104 mn
Réalisé par Dan Scanlon
Scénariste(s) Robert L Baird, Daniel Gerson, Dan Scanlon
Distributeur Walt Disney Motion Pictures France
Année de production 2013
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Même quand il n’était qu’un tout petit monstre, Bob Razowski dit « Bob » rêvait déjà de devenir une Terreur. Aujourd’hui, il est enfin en première année à la prestigieuse université Monstres academy, où sont formées les meilleures Terreurs. Son plan de carrière bien préparé est pourtant menacé par sa rencontre avec Jacques Sullivent, dit « Sulli » , un vrai crack qui a un don naturel pour Terrifier. Aveuglés par leur désir de se prouver l’un à l’autre qu’ils sont imbattables, tous deux finissent par se faire renvoyer de l’université par la Doyenne Hardscrabble.Pire encore : ils se rendent compte que s’ils veulent que les choses aient une chance de rentrer dans l’ordre, ils vont devoir travailler ensemble, et avec un petit groupe de monstres bizarres et mal assortis.La suite de Monstres et CompagnieExiste en version 3D

Offres VOD de Monstres Academy

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 16.99  € Acheter
VIVA HD VIVA 2.99 € Louer 14.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 16.99  € Acheter

Toutes les séances de Monstres Academy

Critiques de Monstres Academy

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Prequel de Monstres & Cie, réalisé par le génial Pete Docter, ce nouveau film Pixar raconte la genèse de la rencontre entre le gentil cyclope vert et le monstre poilu bleu à pois roses qui ont fait le miel du précédent volet. Avant de devenir d’indéfectibles amis, ils furent donc ennemis. La bonne idée est de faire de Bob Razowski un besogneux, un travailleur
    forcené à qui rien n’est donné, tandis que Sulli est « naturellement » monstrueux. L’évolution de leur relation est fouillée et amusante. L’animation, impeccable, donne à l’ensemble une fluidité formidable. Mais à part la séquence du bal, le film manque de moments spectaculaires comme la scène des portes, véritable feu d’artifice du précédent épisode. Le scénario, quant à lui, s’engouffre dans les facilités du « film de campus », sans le renouveler. Il y a donc des bandes rivales, de vilains méchants et de tendres losers. Ainsi sur des rails, Monstres Academy poursuit son chemin avec efficacité mais sans ménager de grandes surprises. Les personnages secondaires sont moins approfondis et étonnants, à part Léon, le lézard caméléon, au départ très doux mais qui choisit finalement de rallier l’équipe des gros bras, et surtout la féroce doyenne Hardscrabble, moitié mille-pattes, moitié dragon, qui nous réserve quelques belles envolées – au sens propre. Curieusement, ce qui manque le plus ici, c’est le facteur humain. Les enfants effrayés pourvoyeurs de cris, voire de rires, restent hors champ, et vraiment c’est dommage.

Dernières News sur Monstres Academy

Monstres et Cie au Travail : une scène inédite à la Monstres Academy

Quant Tylor Tuskmon a reçu son précieux diplôme, sous les yeux de sa maman... et de son père !