Date de sortie 20 avril 2022
Durée 77 mn
Réalisé par Martine Deyres
Année de production 2019
Pays de production Belgique, Suisse
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

Sous le régime de Vichy, 45 000 internés sont morts dans les hôpitaux psychiatriques français. Un seul lieu échappe à cette hécatombe. À l’asile de Saint-Alban, soignants, malades et religieuses luttent ensemble pour la survie et accueillent clandestinement réfugiés et résistants. Grâce aux bobines de films retrouvées dans l’hôpital, Les Heures Heureuses nous plonge dans l’intensité d’un quotidien réinventé où courage politique et audace poétique ont révolutionné la psychiatrie après-guerre.

Offres VOD de Les Heures heureuses

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Les Heures heureuses

Critiques de Les Heures heureuses

  1. Première
    par Thomas Baurez

    L’image archive innerve ce documentaire qui nous plonge dans l’histoire secrète d’un hôpital psychiatrique située à Saint-Alban en Lozère. « Secrète », car cet établissement s’est toujours situé à l’écart du tumulte, des fracas de la société. Dès les années trente, les malades mentaux circulent quasi librement dans les rues et les champs, participent à la vie quotidienne effectuant divers travaux : reliure, menuiserie et même développement photographique. Les malades ne sont pas des « prisonniers » comme partout ailleurs. Durant l’Occupation, l’hôpital devient même un lieu de résistance qui accueille des réfugiés dont Paul Eluard et Georges Sadoul. Plus tard, Jean Dubuffet y fera s’épanouir son « Art brut ». Dans ce beau documentaire, les voix-off témoignent d’un monde à part où l’humanisme est porté en étendard, où la sagesse a permis de réinventer la psychiatrie. Particulièrement émouvant.