Nom de naissance Piero Piccioni
Profession(s) Musique
Avis

Biographie

Il s'intéresse au jazz et collabore à des émissions musicales à la radio. Il abandonne sa profession d'avocat et, en 1952, compose la musique de son premier film : Il mondo le condanna (G. Franciolini). En 1954, Lattuada le choisit pour créer les musiques ironiques de son film la Pensionnaire ; il restera fidèle au cinéaste pour Guendalina (1957), la Tempête (1958), les Adolescentes (1960), l'Imprévu (1961), Cuore di cane (1975). Dans les années 60, il devient un des musiciens les plus prolifiques et se distingue grâce à des thèmes musicaux légers et faciles à retenir. Son style très varié, influencé à la fois par le jazz et par d'autres tendances modernes, s'affirme dans l'uvre des meilleurs cinéastes de son pays, dont Bolognini (les Garçons, 1959 ; le Bel Antonio, 1960 ; Ca s'est passé à Eome, id. ; La viaccia, 1961 ; Quand la chair succombe, 1962) ; Rosi (I magliari, 1959 ; Salvatore Giuliano, 1961 ; Main basse sur la ville, 1963 ; le Moment de la vérité 1965 ; la Belle et le Cavalier, 1967 ; les Hommes contre, 1970 ; L'Affaire Mattei, 1972 ; Lucky Luciano, 1973 ; Cadavres exquis, 1976 ; Eboli, 1979 ; Trois Frères, 1981 ; Chronique d'une mort annoncée, 1986) ; Petri (l'Assassin, 1961 ; Il maestro di Vigevano, 1963 ; la Dixième Victime, 1965) ; Risi (le Fanfaron, 1962 ; la Marche sur Rome, id.) ; Pietrangeli (La parmigiana, 1963) ; Cottafavi (le Fils du Cid, 1965) ; De Sica (Le renard s'évade à 3 heures, 1966) ; Sordi (Fumo di Londra, id. ; Amore mio, aiutami, 1969 ; Polvere di stelle, 1973 ; Il comune senso del pudore, 1976) ; Visconti (l'Étranger, 1967) ; Zampa (Il medico della mutua, 1968 ; La contestazione generale, 1970) ; Comencini (l'Argent de la vieille, 1972).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Fripouillards et cie Compositeur -
1986 Chronique D'Une Mort Annoncée Compositeur -
1980 Trois Frères Compositeur -
1979 Le Christ s'est arrêté à Eboli Compositeur -
1978 Le Témoin Compositeur -