Les Meilleures séries de 2022
Showtime / HBO / Disney + / Apple TV+

Qui de Andor, House of the Dragon, Severance, Yellowjackets, The White Lotus, We Own This City, Pam & Tommy, Le Monde de demain ou Les Anneaux de pouvoir sera notre numéro 1 ?

30) Visitors (Warner TV)

Après avoir pastiché les super-héros avec son Hero Corp. Simon Astier s'attaque à la science-fiction et aux Aliens dans une série humoristique pleine de nostalgie, qui joue avec les codes de la pop-culture et du cinéma Amblin des 1980/90. Une lettre d'amour au genre, fun et excitante, et en bonus, plein de caméos très très drôles.



29) The Time Traveler's Wife (HBO et OCS en France)

Première apparition de Rose Leslie dans ce top. Toujours aussi pétillante, l'ancienne de Game of Thrones déborde d'une énergie facétieuse terriblement attachante et porte cette grande histoire d'amour de science-fiction pas aussi brillante qu'elle l'ambitionne, mais enivrante malgré tout.



28) Chloe (Amazon)

Passé largement inaperçu en juin, ce thriller psychologique est une vraie réussite à découvrir. Grâce, notamment, à la performance bluffante de Erin Doherty (ancienne Princesse Anne de The Crown), qui incarne une arnaqueuse touchante et inquiétante, se faisant une place dans la Haute société anglaise à gros coups de mensonges. On ne sait jamais à quel Saint se vouer dans ce labyrinthe de faux semblants de plus en plus fascinant.



27) Reacher (Amazon)

Ce Reacher n'a plus grand chose à voir avec le Jack Reacher du cinéma. Géant musculeux mutique, qui cogne et cause après, Alan Ritchson brille par son charisme athlétique, une forme de présence spectaculairement imposante, dans cette série d'action pure et brute. Une approche du personnage nettement plus fidèle aux romans de Lee Child. Pour ceux qui trouvaient que Tom Cruise ne correspondait pas du tout au rôle.



26) Gaslit (StarzPlay)

Un biopic très classique sur la forme, qui revient sur la sale affaire d'espionnage qui entraîna la chute et la démission de Richard Nixon en 1974, mais en racontant les petites histoires cachées derrière la grande. Une reconstitution épatante du Watergate, portée par une Julia Roberts au top de sa forme, dans la peau de Martha Mitchell, mondaine épouse du procureur général, qui va chambouler l'Amérique...



25) Willow (Disney +)

Véritable suite du film de 1988, cette sublime épopée de fantasy nous a enchanté par son insouciance, son humour et ses SFX charmants. Warwick Davis revient avec malice derrière la baguette de Cherlindrea, surfant sur des dialogues ciselés et la solide direction de Stephen Woolfenden, fidèle réalisateur seconde équipe de David Yates sur la saga Harry Potter. Une suite pleine de nostalgie, mais pas que !



24) The Tourist (BBC et France 2 en France)

Le soleil de l'Outback australien nous brûle la rétine autant qu'il brûle la peau des protagonistes. Jamie Dornan, loin, de ses soirées 50 Nuances de Grey, fait un parfait John Doe, aussi paumé qu'il est insaisissable dans ce polar aride à l'ironie acide digne des Frères Coen. Rien que pour la scène d'ouverture, magistral hommage au Duel de Steven Spielberg, ce thriller amnésique vaut le coup d'œil.



23) The Afterparty (Apple TV+)

Qui est le tueur ? Après avoir boosté Spider-Man avec leur film d'animation oscarisé New Generation, Phil Lord et Chris Miller livrent un "murder mystery" très cool, déjanté et follement captivant. Une comédie policière au ton absurde très assumé et raconté à travers différentes perspectives et différents genres. Un Cluedo pop réjouissant.



22) Moon Knight (Disney +)

Steven Grant ou Marc Spector, Oscar Isaac fait une entrée fracassante au sein du MCU, dans cette série Marvel qui ne ressemble à aucune autre. L'histoire d'un héros souffrant d'un trouble dissociatif de l'identité. Une double personnalité à la Split, mixée à une mythologie égyptienne totalement loufoque, dans une aventure épique qui oscille entre Indiana Jones et The Mask. Assez jouissif.



21) This is going to Hurt (BBC et Canal + en France)

Dans la veine de ce que Hippocrate a réussi en France, cette adaptation du journal de bord d'un vrai docteur anglais au bord de la crise de nerfs, Adam Kay, est particulièrement fascinante. Ben Whishaw joue les obstétriciens épuisés dans ce drama réaliste, intelligent et dopé à l'humour sombre.



20) Outer Range (Amazon)

Tandis que Yellowstone n'en finit plus de cartonner sur Paramount +, Josh Brolin tente le western de science-fiction, dans cette histoire de Rancher confronté à un mystère venu d'ailleurs... Un trou noir mystique duquel jaillissent une foule de twists franchement haletants. Mais ce qui nous maintient agrippé au taureau mécanique, c'est le cowboy du coin, badass bougon qui défend ses terres dans les vastes plaines du Wyoming avec une fureur biblique. Et peu importe contre qui.



19) Drôle (Netflix)

La créatrice de Dix pour cent, Fanny Herrero, signe la meilleure série française de la plateforme. Une comédie sociale tendre et sincère, qui dresse le portrait de jeunes artistes de stand-up en quête de succès. Mariama Gueye, Younes Boucif, Elsa Guedj et Jean Siuen brillent au fond de la cave. Un quatuor drôlement détonnant. Drôlement attachant. Drôlement enrichissant. La mauvaise blague, c'est que la série a été annulée avant la saison 2 prévue...



18) The Bear (Disney +)

Un chef surdoué et habitué à la haute gastronomie se retrouve à la tête de la sandwicherie de son frère récemment décédé. Une série sur les coulisses de la restauration menée à un rythme hallucinant. The Bear raconte aussi - en 8 épisodes - le trauma d’un génie en burn-out, maltraité par son milieu, et son besoin de se recréer une famille dans le travail.



17) Andor (Disney +)

La dernière série Star Wars assume un style terre-à-terre qui tranche avec l'univers de fantasy de George Lucas. En fait, Andor raconte surtout la création de l'Alliance Rebelle comme on raconterait la naissance de la Résistance en France durant l'occupation. Ou comment quelques rebelles isolés ont fini par s'unir et s'organiser pour contrer l'oppression d'un Empire sans visage. Il faut passer outre la mise en route affreusement longue de la série, pour ensuite apprécier la montée en puissance dramatique et des enjeux d'Andor, qui mènera Cassian jusqu'au sabotage ultime de Rogue One.



16) Dahmer (Netflix)

Moins voluptueuse et léchée que les deux premières saisons d'American Crime Story (O.J. Simpson et Gianni Versace) l'histoire vraie du tueur en série Jeffrey Dahmer terrifie autant qu'elle fascine. Avec sa nouvelle série criminelle, Ryan Murphy a manifestement souhaité créer le true crime drama qui tue tous les true crimes. Avec un Evan Peters habité en guise de bras armé. Une série choquante et qui ne laissera personne indifférent.



15) Bad Sisters (Apple TV+)

Quatre soeurs irlandaises s'unissent pour assassiner le mari de la cinquième, leur odieux beau-frère, manipulateur jusqu'au bout des ongles, symbole ultime de la masculinité toxique. Une comédie macabre aussi glaçante que jubilatoire. L'acteur suédois Claes Bang (The Square) est absolument parfait en époux sociopathe, arborant un large sourire permanent qui vous glace le sang. 



14) The Old Man (Disney +)

Jeff Bridges fait son John Wick dans cette série noire qui castagne. Ancien agent de la CIA qui se cache depuis des décennies, le voilà obligé de sortir de sa paisible retraite, rattrapé par l'Agence et par son passé. Le réalisateur de No Way Home, Jon Watts, privilégie les longs plans et offre aux acteurs et aux séquences d’action le temps d’installer une tension palpable. De celles qui vous font oublier le grignotage et même l’envie de pisser. Jeff Bridges n'est pas trop vieux pour ces conneries !



13) Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de pouvoir (Amazon)

Elle n'a pas réussi à faire l'unanimité et en soi, c'est déjà un petit échec pour Prime Vidéo. Malgré tout, il faut bien reconnaître que le budget colossal (450 millions pour la première saison) se voit à l'écran. La Terre du Milieu a été recréée de façon merveilleuse. Les décors, les costumes, les lumières sont éblouissants. Morfydd Clark fait de Galadriel une vraie héroïne de fantasy qu'on a envie de suivre. Les références à Tolkien sont nombreuses et excitantes. Et les scènes de bataille, impressionnantes, méritent le détour.



12) Le Monde de demain (Arte)

Ce récit de l’avènement de la culture hip-hop en France, vu à travers les débuts de NTM, jouit d'une direction artistique irréprochable. Les deux réalisateurs sont parvenus à recréer une énergie et un élan. Anthony Bajon et Melvin Boomer font des Kool Shen et Joey Starr bluffants, épicentres de cette révolution venue de la banlieue, autour de laquelle gravitent des individualités qui portent ce bel édifice.



11) Sur Ordre de Dieu (Disney +)

Andrew Garfield fait son True Detective dans ce thriller tiré d'une histoire vraie, qui nous emmène dans l'Amérique du Midwest, au début des années 1980, dans le pays des Mormons. C'est là, dans un petit bled en banlieue de Salt Lake City, que vont être retrouvés les corps sans vie de Brenda Wright Lafferty et de son bébé, décapités. Qui a pu commettre un meurtre aussi atroce ? Un true crime drama glaçant et passionnant. Une série édifiante, qui permet de mieux appréhender l'insondable culture mormone.



10) Station Eleven (HBO Max et Syfy en France)

Sur un scénario a priori très balisé (une grippe ultra virulente tue 99 % des infectés), Station Eleven parvient à surprendre constamment en créant des liens scénaristiques et de pure mise en scène entre passé - notre présent - et futur. À la fois une implacable machine à suspense et un pur drame humain, qui cultive son optimisme avec un discours sur le pouvoir cathartique du collectif face à l’adversité. La grande série post-apocalyptique de son époque.



9) Yellowjackets (Showtime et Canal + en France)

Même si elle a tendance à s'essouffler après quelques épisodes, voilà une série concept qui a su enflammer la toile au début de l'année. Baignant dans la nostalgie des années 90, ce passionnant coming-of-age drama bascule dans une version moderne de Sa Majesté des Mouches, avec une foule d'énigmes à résoudre en cours de route. Comment les joueuses d'une équipe de foot de lycée, rescapées d'un crash aérien, ont pu survivre au beau milieu d'une forêt canadienne pendant des mois et des mois ? Mystique et captivant.



8) Pam & Tommy (Disney +)

Entre farce improbable, comédie romantique hyper-sexuée et peinture nostalgique de la culture des années 1990, Pam & Tommy forment une créature résolument fascinante. Mais au-delà, grâce à la performance habitée de Lily James, la blague libidinale de Seth Rogen réussit à sauter le pas du grivois et à provoquer une empathie sincère pour la bimbo de Baywatch, privée d'intimité.



7) Landscapers (Showtime et Canal + en France)

Olivia Colman et David Thewlis sont ahurissants en Bonnie & Clyde insondables, tour à tour adorables et vénéneux. Ils forment un duo d'enfer, vieux couple de Britanniques, polis et bien élevés, à qui la Reine donnerait sûrement le Bon Dieu sans confession. Susan et Christopher Edwards ont l'air de sortir tout droit de Paddington, sauf qu'ils cachent depuis 15 ans le meurtre des parents de Susan, qu'ils ont enterrés dans le jardin avant de fuir en France, pour refaire leur vie... Une histoire vraie hallucinante pour ce true crime drama "so" british, "so" réjouissant. Une folie criminelle à ne pas rater.



6) Vigil (BBC et Arte en France)

Un thriller à couper le souffle. Une plongée haletante et claustrophobique dans un sous-marin de la Royal Navy, bâtiment en mission secret défense, élément majeur de la dissuasion nucléaire britannique, patrouillant au large de l'Ecosse quand il se délite de l'intérieur après le meurtre soudain d'un membre d'équipage... Un polar à 20 000 lieues sous les mers à l'atmosphère irrespirable, porté par un duo de femmes enquêtrices épatantes : l'excellente Suranne Jones (Doctor Foster) tente de rester à flot dans cet univers suffoquant tandis que depuis la terre ferme, Rose Leslie lui file un coup de main bienvenu. Une enquête hors du commun.



5) We Own This City (HBO et OCS en France)

David Simon revient à ses premières amours et au drama criminel en nous ramenant dans les rues de Baltimore, comme une suite de The Wire qui ne dit pas son nom. Cette nouvelle création ultra réaliste et à fleur de peau met une claque, sans chercher à révolutionner le genre, et doit beaucoup à Jon Bernthal, encore une fois phénoménal. L'ancien Punisher, complètement habité en flic sans limite, infuse toute sa folie animale à ce scandale politique et social à peine croyable, tiré d'une histoire vraie.



4) Slow Horses (Apple TV+)

Un "Spy thriller" à l'ancienne, exécuté avec maestria. Cette adaptation de la formidable saga littéraire de Mick Herron nous fait découvrir le quotidien de "l'étable", une section du MI-5 rassemblant les espions placardisés, ces losers du métier qu'on ne peut pas virer mais qu'on ne veut surtout plus envoyer en mission. Sur un mode plus comique que tragique, la série navigue intelligemment du côté de The Office, avec son boss désabusé, au cynisme cinglant et à l'amertume aussi douce que le scotch qu'il descend à longueur de journée. Gary Oldman en chaussettes trouées mène la danse avec brio. Ce n'est pas pour rien si la série a d'ores et déjà été renouvelée pour 3 saisons de plus !



3) The White Lotus : Sicily (HBO et OCS en France)

Ce n'est pas tout à fait une saison 2. Car c'est bien une toute nouvelle histoire que le génial créateur et réalisateur Mike White a imaginé en Europe. Après Hawaï, il nous emmène passer des vacances en Italie. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles nous laisseront des souvenirs ! Plus encore que lors de la première saison, White Lotus brille par la force de ses personnages. Des vacanciers aux caractères complexes et aux motivations insaisissables. De cette ambiguïté permanente naît une forme de fascination qui vire à l'obsession. On a envie de les comprendre. De les aimer. De les détester. Et puis il y a ce meurtre qui ouvre - comme à Hawaï - ce périple sicilien et qui sera expliqué dans un final absolument dément. Une petite série qui fait peu parler d'elle mais qui a tout d'une grande.



2) House of the Dragon (HBO et OCS en France)

Dire qu'il va falloir attendre 2024 avant de voir la saison 2... La nouvelle série tirée de George R.R. Martin a réussi son coup : relancer l'excitation infinie de la planète entière pour l'univers de Westeros... trois ans après la fin tellement critiquée de Game of Thrones ! Elle a su le faire en trouvant son propre style, celui d'une narration accélérée, hyper-efficace, sautant les années et les décennies sans aucun complexe, quitte à changer le casting en plein milieu. La production a su trouver les actrices et acteurs pour le faire (mention spéciale à la révélation Milly Allcock) et a su surtout remettre la politique au centre du drama. Ces joutes sordides pour savoir qui saura placer son héritier sur le Trône de Fer étaient l'atout numéro 1 des premières saisons de Game of Thrones. Elles sont redevenues reines à Westeros. Et puis la réussite de House of the Dragon se juge aussi à l'aune des attentes démentielles placées en elle. Avoir su générer une telle unanimité après avoir engendré tant de haine il y a trois ans... c'est une sacrée prouesse !



1) Severance (Apple TV+)

On ne sait toujours pas ce qui se passe, et pourtant, on trouve ça merveilleux. La saison 1 de Severance est une brillante réussite mystique. Entre la série de bureau énigmatique et un pur kiff de science-fiction insondable. Ce drama réalisé et produit par Ben Stiller raconte la vie froide et étrange des employés de Lumen, dont le cerveau a été manipulé pour séparer la personnalité privée de la personnalité professionnelle. Qui sont-ils réellement ? Ou travaillent-ils ? Et pour qui ? Le casting (Adam Scott, Britt Lower, John Turturro, Patricia Arquette, Christopher Walker...) est hypnotisant. Et surtout, comme aux plus belles heures de Lost, les mystères sont savamment distillés pour nous rendre fous. On cherche des significations partout. Vous vous souvenez des chiffres gravés sur la porte du bunker de l'île de Lost ? On est à ce niveau-là avec Severance. Sans aucun doute la série qu'il fallait avoir vu en 2022.


A lire aussi sur Première

Le Top 15 des meilleures séries HBO

D'Oz à Succession, en passant par Game of Thrones, The Leftovers ou Les Soprano, la chaîne premium américaine a produit quelques unes des plus grandes séries de tous les temps. Alors laquelle sera notre numéro 1 ?