Nom de naissance Henny Porten
Naissance
Magdeburg, Allemagne
Décès
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Engagée par le producteur Oskar Messter, elle apparaît pour la première fois à l'écran en 1907 dans Meissner Porzellan, aux côtés de son père Franz Porten et de sa sur Rosa. Elle est la principale actrice des productions Messter et tourne de très nombreux films sous la direction de son père, d'Adolf Gärtner, de Rudolf Biebrach et de Kurt Stark (son premier mari, mort au front en 1916). Pendant la guerre, elle est la vedette la plus populaire du cinéma allemand, une sorte de Mary Pickford sportive, à la fois « sentimentale et brutale » (G. Sadoul). Elle se maintient au premier rang dans les années 20, avec des films tels que Rose Bernd (A. Halm, 1919), Anne de Boleyn (E. Lubitsch, 1920), Kohlhiesels Töchter (id., id.), la Vallée des aigles (E. A. Dupont, 1921), Escalier de service dont elle est la productrice (Leopold Jessner et Paul Leni, id.) , Baruch (Dupont, 1924) ou I. N. R. I. (R. Wiene, id.). Après le succès de Maternité (Mutter und Kind, C. Froelich, id.), elle crée avec ce dernier une société de production pour laquelle elle tourne de nombreux drames et mélodrames. Aux débuts du parlant, elle perd une partie de son audience malgré les nouvelles versions de ses grands succès Kohlhiesels Töchter par Hans Behrendt (1930) ou Maternité par Hans Steinhoff (1933) et quelques nouveaux films de Froelich (la Reine Louise, 1931). Quand Hitler prend le pouvoir, on ne lui confie que de rares rôles secondaires (les Comédiens, Pabst, 1941), car on ne lui pardonne pas d'avoir épousé un juif. Ses efforts pour revenir au premier plan après la Seconde Guerre mondiale resteront vains, et c'est à Berlin-Est qu'elle trouve ses deux derniers grands rôles : Mademoiselle de Scudery (Eugen York, 1954) et Carola Lamberti (Hans Müller, 1955).

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1941 Les Comédiens Acteur la duchesse Amalia de Wissembourg

Stars associées