Godzilla vs. Kong : pas mieux que Bowser contre Donkey Kong (critique)

Le nouvel opus de la franchise a beau être, par instant, spectaculaire, il n'en demeure pas moins très décevant.

Shadow and Bone : la nouvelle fantasy Netflix qui va cartonner (critique)

Encore une aventure de fantasy épique dans un monde imaginaire. Mais cette Saga Grisha dévoile un univers riche, à la narration suffisamment complexe pour qu'on se prenne au jeu.

Les Petits Champions font leur Cobra Kai sur Disney Plus (critique)

Une énorme dose de nostalgie transpire de la glace, dans cette suite pleine d'humour à l’esprit rafraîchissant.

Les Irréguliers de Netflix renouvellent étrangement Sherlock Holmes (critique)

Au fil de leurs aventures fantastiques dans le Londres Victorien, Les Irréguliers de Baker Street s'amusent comme des petits fous avec les personnages de Sir Arthur Conan Doyle.

Les premières critiques de Godzilla vs. Kong applaudissent le spectacle

Autant qu'elles se navrent de tout ce qu'il y a entre les combats de monstres.

Falcon et le Soldat de l'Hiver réussit son envol (critique)

Le premier épisode, très terre-à-terre, s'affirme comme une suite directe d'Avengers : Endgame, et montre de belles promesses pour la suite.

The One : Netflix se prend au jeu de l'amour mais sans hasard (critique)

Une dystopie aux faux airs de Black Mirror, qui revisite le concept de l'âme sœur, avec quelques maladresses mais un bouillonnement plaisant.

Tribes of Europa : le vieux continent aussi sait faire de la SF (critique)

Une série dystopique européenne, ça ne court pas les rues. Une curiosité apocalyptique bien fichue, à défaut d'avoir les moyens de ses ambitions.

Pourquoi The Stand est une adaptation réussie de Stephen King

Le maître de l'horreur n'a pas souvent été bien adapté à la télévision ou au cinéma. Mais cette mini-série redonne une nouvelle vie au "Captain Trips"... surtout en pleine pandémie !

Le retour de Katherine Heigl dans Firefly Lane flingué par la presse US

La nouvelle série Netflix est un "soap premium", mais c'est surtout la performance de la star du show, également productrice, qui divise les critiques.