DR

Le regretté Jean-Pierre Coffe jouait dans le film de science-fiction français et un peu prémonitoire What A Flash ! en 1972.

En l'an 2000, 200 condamnés à mort sont enfermés dans un hanger pour faire leur dernière fête et se livrer à tous leurs instincts tout en étant filmés par une équipe de télé. C'est le synopsis de What A Flash !, réalisé par Jean-Michel Barjol, sorti en 1972. Au générique de What A Flash ! on trouve aussi Diane Kurys, Jean-Claude Dreyfus, Bernadette Lafont, Tonie Marshall, Maria Schneider... Tous lâchés dans un état d'improvisation et de nudité quasi totale, et le voyeurisme des bas instincts du film annonce l'avènement de la télé-réalité au début des années 2000, tout comme certaines œuvres de science-fiction comme La Mort en direct (1980) de Bertrand Tavernier.

Si on vous parle de What A Flash !, c'est parce que Jean-Pierre Coffe (qui tâtait du cinéma à l'époque) fait partie des 200 condamnés à mort du film. Et que avant de mener sa croisade contre la malbouffe, Coffe -clope à la main et barbe au menton- faisait la popote dans le trip théâtrueux-hippie de What A Flash ! comme le montre cet extrait. Notre hommage à notre légendaire Jean-Pierre, décédé mardi 29 mars :

A lire aussi sur Première