Maurice Bénichou
Capture Youtube Miramax

Le comédien avait été nommé aux César pour son apparition dans Caché de Michael Haneke.

Au-delà de sa carrière prolifique sur les planches (en tant que metteur en scène et acteur), Maurice Bénichou était aussi à l'aise devant la caméra. Le comédien, connu pour son personnage de Dominique Bretodeau, nostalgique propriétaire de la boite à souvenirs dans Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, s'est éteint dans la nuit de vendredi à l'âge de 76 ans. De ses débuts prometteurs chez Joseph Losey (Les Routes du Sud), Peter Brook (dans la mini-série télévisée Mahabharata) ou encore Yves Robert (Un éléphant ça trompe énormément) à ses apparitions glaçantes chez Michael Haneke (Code inconnu, Le Temps du loup et Caché), son expérience dramaturgique lui a permis de se construire une carrière cinématographique aussi foisonnante que discrète.

Ma scène culte du Fabuleux destin d’Amélie Poulain, par Jean-Pierre Jeunet

Maurice Bénichou s'était également essayé à l'animation en doublant aux côtés de François Morel pour Le Chat du rabbin de Joann Sfar. En fin de carrière, il avait une nouvelle fois crevé l'écran grâce à sa performance dans Omar m'a tuer de Roschdy Zem, où il interprétait l'impassible avocat Jacques Vergès.