Titre original Ghost Rider 2
Date de sortie 15 février 2012
Réalisé par Mark Neveldine, Brian Taylor
Avec Ciarán Hinds , Idris Elba , Christophe Lambert
Scénariste(s) David S Goyer
Distributeur SND
Année de production 2012
Pays de production US
Genre Film fantastique, Action

Synopsis

La suite de l'adaptation du comics, Ghost Rider.Danny, jeune garçon porteur d'une prophétie, suscite la convoitise de Roarke, un homme mystérieux possédant de grands pouvoirs. On fait alors appel à Johnny Blaze pour se lancer à la recherche de l'enfant en lui proposant comme récompense de le libérer de son alter ego, Ghost Rider. Poussé par le désir de lever sa malédiction et celui de sauver le garçons, parviendra-t-il à s'affranchir de la menace de Roarke ?

Offres VOD de Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
FilmoTV SD FilmoTV 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos de Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
Courtesy of Columbia Pictures
Courtesy of Columbia Pictures
Courtesy of Columbia Pictures
Courtesy of Columbia Pictures
Courtesy of Columbia Pictures
Courtesy of Columbia Pictures
DR

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 1

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 1

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 2

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo ?2

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Tournage

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - tournage

Ghost Rider : L'esprit de vengeance - tournage

Idris Elba dans Ghost Rider : L'esprit de vengeance

Idris Elba dans Ghost Rider : L'esprit de vengeance

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 3

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo ?3

Idris Elba en moto dans Ghost Rider : L'esprit de vengeance

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 8

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo ?8

Affiche US Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 7

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 7

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 4

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 4

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 6

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 6

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 5

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 5

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 9

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 9

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 10

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance - Nicolas Cage est le Ghost Rider - Photo 10

Affiche US Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

Casting de Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

Critiques de Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Oublié, le design pop en plastique du sous-estimé Ghost Rider de 2007 : en confiant le guidon de Ghost Rider 2 au duo d'excités Brian Taylor et Mark Neveldine (Hyper Tension, Ultimate Game), le studio Marvel Knights (sous-section de la house of ideas déjà responsable de Punisher : War Zone en 2008) voudrait-il créer une troisième voie dans les films de super-héros, entre les blockbusters rutilants (Spider-Man, The Avengers) et la rangée du fond classée "R" (Kick-Ass, Super) qu'il ne s'y serait pas pris autrement. Le script, très classique -en deux mots : le Diable veut se réincarner dans le corps de son fiston-, ne parvient pas à ruiner l'intérêt de Ghost Rider 2, qui est a première vue purement formel : des montées brutales, des accélérations sous acides à la qualité variable qui sont la marque de Neveldine/Taylor et qui ponctuent le métrage comme autant de coups de nitro, faisant tout brûler sur son passage et passant déjà à la séquence suivante. La steadycam file au ras du bitume, un montage sequence nous apprend que Staline et Jerry Springer étaient des corps d'accueil du démon, on voit le Rider uriner des flammes, les pouvoirs d'un bad guy font passer la caméra en mode fish eye, etc. Il est fantastique de penser qu'un film aussi violent visuellement ne se soit vu attribué que le classement PG-13 (interdit aux moins de treize ans) aux Etats-Unis. Surtout quand le film peut se voir comme une illustration de différents états liés aux drogues, notamment son cycle montée/descente -Nicolas Cage, comme possédé, joue Blaze combattant le Rider comme un camé sa dépendance. Exemple extrême : le moment où Blaze, après s'être confessé auprès d'un moine et avoir communié dans une grotte avec une vieille miche de pain et du vin "vieux de 2000 ans", exorcise le Rider au cours d'un bad trip. Reprise de la vieille théorie hippie (relatée entre autres par Philip K. Dick) qui voit le christianisme primitif comme étant issu de la consommation de champignons hallucinogènes dans les grottes de Qumram ? On l'aura compris : série B furieusement frustrée entre ses stimulus hallucinés et le désir de faire le show super-héroïque, Ghost Rider 2 prend le risque de ne plaire à personne. L'effort est à saluer.