Titre original La Blonde aux seins nues
Date de sortie 21 juillet 2010
Réalisé par Manuel Pradal
Avec Nicolas Duvauchelle , Vahina Giocante , Steve Le Roi
Scénariste(s) Manuel Pradal
Distributeur Eurozoom
Année de production 2010
Pays de production FR
Genre Comédie, Drame

Synopsis

Deux frères, Julien, 25 ans, et Louis, 12 ans. Deux petits escrocs, bagarreurs et gouailleurs. Ils ont grandi seuls, soudés l’un à l’autre. Sur une péniche, ils transportent du gravier, traversant Paris d’Est en Ouest.Un brocanteur receleur leur propose de voler un Manet, « La blonde aux seins nus », exposé au musée D’Orsay.C’est Louis qui est chargé du vol. Il pique le tableau. Mais la gardienne de la salle du musée, Rosalie, une fille d’une belle nature, l’a suivi. Ils se bagarrent. Les frères la séquestrent sur la péniche.Bohême et fantasque, Rosalie voit dans cette malice du destin une belle aubaine pour prendre le large. Le large, ce sera, à bord de la péniche des deux frangins, les bains d’été, la vie à pleines dents, l’amour comme un don de dieu entre la fille de la ville et les deux marlous du fleuve. Leur ménage à trois est brûlant, drôle, poétique.Mais les deux frères qui ont toujours été solidaires tombent tous les deux amoureux de Rosalie. Leur fraternité se déchire, Rosalie joue un jeu trouble, les commanditaires du tableau sont à leurs trousses. Ont ils goûté trop tôt à l’Eden ?

Offres VOD de La Blonde Aux Seins Nus

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de La Blonde Aux Seins Nus

Photos de La Blonde Aux Seins Nus

DR

La Blonde Aux Seins Nus

Critiques de La Blonde Aux Seins Nus

  1. Première
    par Julien Samy

    Si l’idée de situer l’essentiel de l’action sur une péniche longeant la Seine est séduisante, l’enthousiasme retombe rapidement au fil d’un
    récit émoussé, qui hésite entre le thriller et la comédie romantique et manque trop de crédibilité et de tension dramatique pour susciter
    un réel intérêt. Difficile également de s’attacher aux protagonistes – qui représentent moins des personnages que des idées romanesques sans grand relief (la belle fille solaire, le petit voyou rugueux) – défendus par des acteurs réduits à jouer des archétypes. Seul Louis, le plus jeune des deux frères, parvient à nous captiver, incarnation souvent juste et touchante des premiers émois amoureux qui secouent la fin de l’enfance.