Date de sortie 3 avril 2019
Durée 107 mn
Réalisé par Lou Jeunet
Avec Noémie Merlant , Niels Schneider , Benjamin Lavernhe
Scénariste(s) Raphaëlle Desplechin, Lou Jeunet
Année de production 2018
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Offres VOD de Curiosa

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 5.99 € Louer 16.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 5.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Curiosa

Photos de Curiosa

AFFICHE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
GALERIE
Memento Films Distribution / Fidélité Films / Curiosa Films
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Curiosa, affiche

Curiosa, affiche

Niels Schneider (Pierre Louÿs), Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Niels Schneider (Pierre Louÿs), Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Niels Schneider (Pierre Louÿs)

Niels Schneider (Pierre Louÿs)

Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Niels Schneider (Pierre Louÿs), Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Niels Schneider (Pierre Louÿs), Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Noémie Merlant (Marie de Régnier), Amira Casar (madame de Heredia)

Noémie Merlant (Marie de Régnier), Amira Casar (madame de Heredia)

Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Noémie Merlant (Marie de Régnier)

Niels Schneider (Pierre Louÿs), Benjamin Lavernhe (Henri de Régnier)

Niels Schneider (Pierre Louÿs), Benjamin Lavernhe (Henri de Régnier)

Benjamin Lavernhe (Henri de Régnier), Noémie Merlant (Marie de Régnier), Niels Schneider (Pierre Louÿs)

Benjamin Lavernhe (Henri de Régnier), Noémie Merlant (Marie de Régnier), Niels Schneider (Pierre Louÿs)

Noémie Merlant (Marie de Régnier), Mathilde Warnier (Louise de Heredia), Mélodie Richard (Hélène de Heredia), Niels Schneider (Pierre Louÿs)

Noémie Merlant (Marie de Régnier), Mathilde Warnier (Louise de Heredia), Mélodie Richard (Hélène de Heredia), Niels Schneider (Pierre Louÿs)

Casting de Curiosa

Noémie Merlant
Marie de Régnier
Niels Schneider
Pierre Louÿs
Benjamin Lavernhe
Henri de Régnier
Camélia Jordana
Zohra Ben Brahim

Critiques de Curiosa

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    En art, le terme « curiosa » désigne une représentation, écrite ou visuelle, érotique, voire pornographique. L’écrivain Pierre Louÿs (1870-1925), érotomane convaincu, en était adepte et réalisa notamment des photos de ce type. Certaines d’entre elles mirent en scène sa maîtresse, Marie de Régnier, fille du poète José-Maria de Heredia, avec laquelle Louÿs noua une passion dont Lou Jeunet fait le cœur battant de son premier film de cinéma, une ode à l’amour fou et à l’art comme source d’aliénation et de manipulation. Femme de lettres, libre penseuse et libertine, Marie de Régnier (1875-1963) est la véritable héroïne de ce Curiosa qui la montre tour à tour épanouie, blessée, victime puis maîtresse d’un destin marqué par une émancipation à la Colette – elle signa son premier livre, L’Inconstante, sous le pseudonyme de Gérard d’Houville. Noémie Merlant, dans son plus beau rôle depuis Le ciel attendra, lui prête sa beauté fragile et n’hésite pas à tomber le haut et le bas devant la caméra sensuelle de Lou Jeunet, qui, c’est assez rare pour être signalé dans un premier film français, est dans une recherche plastique constante. Jeu sur les cadres, les textures (de la peau, des étoffes, du mobilier...), le son, tout y passe, quitte à parfois tomber dans une préciosité à la Terence Davies (Chez les heureux du monde). On ne se plaindra pas de cette envie d’images et de beau qui fait cruellement défaut au cinéma hexagonal.