Date de sortie 13 novembre 2019
Durée 80 mn
Réalisé par Bertrand Hagenmüller
Scénariste(s) Bertrand Hagenmüller
Distributeur Zelig Films Distribution
Année de production 2019
Pays de production France
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

Un documentaire d’immersion dans le quotidien de quatre soignants au cœur des unités Alzheimer de maisons de retraite. Aux côtés de Claire, Luca, Antoinette et Lika on découvre ce qui rend le soin possible, les gestes d’un métier méconnu, fait de patience, d’habileté, d’intelligence, de tendresse et souvent d’amour. Malgré la raison qui s’échappe et la mort qui approche, malgré le temps qui manque pour faire son travail, on est traversé par la beauté des échanges avec les résidents, la force des regards partagés et l’authenticité des liens qui se tissent.

Offres VOD de Prendre soin

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Prendre soin

Photos de Prendre soin

AFFICHE
Zelig Films Distribution / Loir Production
GALERIE
Zelig Films Distribution / Loir Production
GALERIE
Zelig Films Distribution / Loir Production
GALERIE
Zelig Films Distribution / Loir Production
GALERIE
Zelig Films Distribution / Loir Production
GALERIE
Zelig Films Distribution / Loir Production
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Prendre soin, affiche

Prendre soin, affiche

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Prendre soin, extrait

Critiques de Prendre soin

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Une équipe de soignants de malades d’Alzheimer dans une maison de retraite raconte son quotidien, sa relation aux patients, l’amour du métier... Il en résulte un documentaire parfois charmant, mais dont on a peine à percevoir le sens véritable – à part celui de donner une image positive (et, dans ce cas, méritée) des employés de maison de retraite. Quelques jolies scènes, une certaine lenteur, pas vraiment d’angle. En comparaison, le documentaire Les Yeux ouverts de Frédéric Chaudier, qui filmait une unité de soins palliatifs en 2010, explorait avec bien plus d’émotion la mort des corps et surtout des souvenirs. Une émotion que Prendre soin, faute de trop s’attacher aux patients comme aux infirmiers (les familles sont aussi laissées hors champ), finit par laisser de côté.