Titre original Doragon bôru chô : Burorî
Date de sortie 13 mars 2019
Durée 100 mn
Réalisé par Tatsuya Nagamine
Scénariste(s) Akira Toriyama
Distributeur Wild Bunch
Année de production 2018
Pays de production Japon
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Goku et Vegeta font face à un nouvel ennemi, le Super Saïyen Légendaire Broly, dans un combat explosif pour sauver notre planète.

Toutes les séances de Dragon Ball Super : Broly

Dernières News sur Dragon Ball Super : Broly

Box-office US  : Glass est un carton

Pendant que le nouveau film de M. Night Shyamalan prend la tête du box-office, Dragon Ball Super : Broly met le feu.

Photos de Dragon Ball Super : Broly

AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
AFFICHE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
GALERIE
Wild Bunch Distribution / Tôei Animation Company
AFFICHE
AFFICHE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Dragon Ball Super : Broly, affiche

Dragon Ball Super : Broly, affiche

Dragon Ball Super : Broly, affiche

Dragon Ball Super : Broly, affiche

Dragon Ball Super : Broly, affiche

Dragon Ball Super : Broly, affiche

Broly

Broly

Broly

Broly

Son Goku

Son Goku

Piccolo

Piccolo

Son Goku

Son Goku

Bulma, Whis

Bulma, Whis

Son Goku

Son Goku

Critiques de Dragon Ball Super : Broly

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Le cruel (et complexé) général Freezer attaque la Terre pour s’emparer des Dragon Balls. Son Goku, Vegeta et ses amis se dressent devant lui mais Freezer a une arme secrète : Broly, qui est peut-être le légendaire superguerrier de la planète Saiyan... Bon, d’accord, dit comme ça, Dragon Ball Super : Broly peut paraître totalement hermétique et réservé à son public habituel d’otaku, d’autant qu’il s’agit d’un film dérivé d’une série animée (Dragon Ball Super, bien sûr). Et pourtant, même si on n’a pas regardé d’épisode de Dragon Ball depuis les années 90, on ressent une très forte familiarité à la vision du film. Et un plaisir énorme. En s’ouvrant sur un long prologue impressionnant et épique qui évoque la mythologie de Superman (une planète peuplée d’êtres surhumains est détruite tandis qu’un « élu » est sauvé et envoyé en exil), Dragon Ball Super : Broly a la carrure d’un film autonome de superhéros. Des personnages dotés de pouvoirs cosmiques phénoménaux font péter des planètes au cours de séquences de baston complètement délirantes, qui vont devenir de plus en plus immenses, pop, flashy et abstraites au fur et à mesure du combat contre Broly. Les fans seront évidemment en plein panard, mais tous ceux qui ont jeté un œil au Club Dorothée dans leur passé risquent de ressentir une sacrée remontée d’acide. Beaucoup plus grand public et jouissif que prévu.