Date de sortie 4 octobre 2006
Durée 90 mn
Réalisé par Christophe Honoré
Avec Romain Duris , Louis Garrel , Joana Preiss
Scénariste(s) Christophe Honoré
Année de production 2006
Pays de production France
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Les aventures sentimentales de deux frères qui dessinent le portrait det8217;une famille dont la devise serait et8220;Prends la peine det8217;ignorer la tristesse des tienset8221;.

Offres VOD de Dans Paris

UniversCiné SD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
Videofutur SD Videofutur 2.99 € Louer 7.99  € Acheter 0  € Abonnement

Toutes les séances de Dans Paris

Photos de Dans Paris

DR
PRODUCTION / GEMINI FILMS
PRODUCTION / GEMINI FILMS
PRODUCTION / GEMINI FILMS
PRODUCTION / GEMINI FILMS
PRODUCTION / GEMINI FILMS
PRODUCTION / GEMINI FILMS
PRODUCTION / GEMINI FILMS
PRODUCTION / GEMINI FILMS

Dans Paris

DANS PARIS (2006)

Film de Christophe HONORERomain DURIS

DANS PARIS (2006)

Film de Christophe HONORERomain DURIS, Louis GARREL et Alice BUTAUD

DANS PARIS (2006)

Film de Christophe HONOREAlice BUTAUD et Louis GARREL

DANS PARIS (2006)

Film de Christophe HONORELouis GARREL et Romain DURIS

DANS PARIS (2006)

Film de Christophe HONOREMarie-France PISIER et Romain DURIS

DANS PARIS (2006)

Film de Christophe HONORERomain DURIS et Joana PREISS

DANS PARIS (2006)

Film de Christophe HONOREGuy MARCHAND et Louis GARREL

DANS PARIS (2006)

Film de Christophe HONOREaffiche

Critiques de Dans Paris

  1. Première
    par Sophie Grassin

    Honoré, on le sait, aime depuis toujours Demy. Ce «demyurge» peuple donc Dans Paris d’un brelan d’acteurs inspirés (Duris, Garrel, et Guy Marchand, fabuleux en père dépassé par ses fils). Adresse un salut fraternel au cinéma qu’il aime (un parfum de Godard – Bande à part –, un effluve de Cocteau – Les Enfants terribles –, une once de Truffaut via l’apparition de Marie-France Pisier). Tourne dans une économie restreinte mais crie sa liberté à chaque plan. Honoré fouille les sentiments, joue des faux-semblants, mêle rire et tristesse, crudité et délicatesse. Les qualités du réalisateur s’étaient épanouies avec Ma Mère. Elles éclatent dans ce film en état de grâce (très rare, l’état de grâce) qui évoque l’éden perdu sur fond de Nouvelle Vague. Paul et Jonathan les fous. Honoré nous parle. Il sait tout de nous.