Titre original Konferenz der Tiere
Date de sortie 9 février 2011
Durée 90 mn
Réalisé par Reinhard Klooss, Holger Tappe
Scénariste(s) Reinhard Klooss, Klaus Richter, Sven Severin
Distributeur Metropolitan FilmExport
Année de production 2010
Pays de production Allemagne
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Les banquises fondent, les forêts primaires disparaissent... Partout dans le monde, l'homme détruit la nature. Le delta de l'Okavango, en Afrique, est désormais le dernier paradis terrestre où les animaux peuvent s'ébattre en toute liberté. C'est là que Billy le suricate et son meilleur ami Socrate, un lion végétarien, attendent l'événement de l'année : la crue qui inonde le delta et assure la survie de tous. Pourtant, cette fois, l'eau n'est pas au rendez-vous....Déterminé à prouver à son fils qu'il n'est pas le bon à rien déjanté que tout le monde prétend, Billy décide d'aller chercher l'eau en compagnie de son fidèle complice. Au cours de leur périple, ils vont rencontrer des animaux plus délirants et plus incroyables les uns que les autres, tous cherchant refuge après que leurs foyers ont été détruits par les humains.Billy va découvrir que si l'eau n'arrive pas, c'est parce qu'un barrage a été construit pour fournir de l'énergie à un complexe hôtelier de luxe ! Le suricate, son copain le lion et tous les animaux réussiront-ils à sauver le delta ? Et s'il était temps d'envoyer aux humains un message d'un nouveau genre qu'ils n'oublieront pas....D'après le livre pour enfants de Erich Kastner.Existe en version 3D.

Offres VOD de Animaux & Cie

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Animaux & Cie

Photos de Animaux & Cie

DR

Animaux & Cie

Critiques de Animaux & Cie

  1. Première
    par Bernard Achour

    A l'aune des films produits par les mètres étalons de l'animation, Animaux & Cie pâtit de la comparaison mais ce n'est pas très grave. Avec son graphisme dodu, ses effets de relief parfois payants et ses gags basiques, le spectacle se laisse regarder. Reste que, sous le divertissement, la croisade écolo de ce bestiaire contre les ravages de l'industrie distille une haine de l'espère humaine dont la violence et le manichéisme relèvent du pur lavage de cerveau à destination des tout-petits. Et ça, c'est gravissime.