NBC

"On a besoin de plus de méchants féminins."

 

 

"Si vous voulez tout savoir, dans le premier script d’Iron Man 3, le méchant principal était une femme. Quand on a fini de l’écrire, on a reçu un mémo des patrons nous expliquant qu’ils avaient fait des études de marché et que des figurines féminines se vendraient moins bien que des masculines. On a donc dû modifier tout le scénario à cause des produits dérivés." Cette confidence, faite il y a quelques jours sur la Croisette par Shane Black le réalisateur et scénariste du film, a rapidement fait réagir Stephen Colbert.

Le méchant d’Iron Man 3 a changé de sexe pour vendre plus de jouets

Profitant d'un des numéros de son émission, le Late Show with Stephen Colbert, le présentateur a dévoilé le fond de sa pensée sur ce sujet. "Je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer dans Captain America : Civil War que de nombreux personnages avaient quelque chose en commun : Iron Man, Ant-Man, Spider Man, Black Panther man... L'univers ciné de Marvel est en quelque sorte une fête de la saucisse. Et tous ses vêtemens serrés mettent en valeur la saucisse", a-t-il lancé en guise d'introduction.

Tom Hanks conseille de "kidnapper les critiques" pour éviter les commentaires négatifs

En revenant sur les déclarations autour d'Iron Man 3, il poursuit en lâchant : "Ça, c'est choquant : Iron Man 3 avait un scénariste ? (...) C'est tellement décevant. Dans les années 1980, on ne se préoccupait pas autant du sexe des nos figurines."