Shia LaBeouf dans Honey Boy
capture d'écran YouTube

L’acteur a écrit ce semi-biopic, dans lequel il incarne son propre père, alors qu’il était en centre de désintoxication.

Il est loin le temps où Shia LaBeouf était un enfant star de Disney Channel. Depuis, celui-ci a foulé du pied la Mecque hollywoodienne grâce à Steven Spielberg et Michael Bay, avant de se faire la malle dans le cinéma d’auteur (avec en point d’orgue un passage remarqué chez Lars Von Trier dans le dyptique Nymphomaniac) pour finalement saborder en partie sa carrière. Et mieux ressusciter artistiquement par la suite ?

Père alcoolique et toxicomane, enfance volée, célébrité précoce, pétages de câble, suicide médiatique, traversée du désert, détention, rehab… Il y aurait de quoi faire un film de la vie de Shia. Justement, l’acteur a récemment présenté au Festival international du film de Toronto, Honey Boy. Un drame filial, semi-biopic adapté de sa propre vie et ses propres expériences dans lequel il se glisse dans la peau de son propre père. Shia s’est également improvisé scénariste sur ce projet dont une grande majorité du script a été écrite en centre de désintoxication.

Honey Boy : première bande-annonce touchante pour la semi-autobiographie de Shia LaBoeuf

Au micro d’Entertainment Weekly, Shia se confie sur la conception du scénario et son procédé d’écriture : "J’étais dans un centre de désintoxication, une cure ordonnée par le tribunal. [Ecrire] faisait partie de ma réflexion sur mon passé, comme si je fouillais dans mon âme en tentant de faire connaissance avec moi-même. Comme si je feuilletais ma propre peau. J’ai tout couché sur un bout de papier et lorsque je suis rentré chez moi, je l’ai lu. C’était comme si j’avais écrit sous la forme d’un script. J’ai tout envoyé à Alma [Har’el, la réalisatrice, ndlr], qui est l’une de mes amis les plus proches. Elle est ensuite devenue une collaboratrice à part entière. Au fur et à mesure qu’elle recevait les pages, cela se développait en un film."

Honey Boy, daté au 7 novembre aux Etats-Unis, revient donc sur le parcours personnel et professionnel de Shia. Si ce dernier incarne son père, un homme violent et addict à de nombreuses substances qui l’a poussé à s’engager dans le métier d’acteur, Shia a choisi deux comédiens pour l’incarner à l’écran : Noah Jupe, jeune révélation de Sans un bruit, qui incarnera l’acteur enfant et Lucas Hedges, acteur montant vu dans Manchester by the Sea et 90’s, qui jouera Shia LaBeouf adulte. Shiaception.

                                                                              

A lire aussi sur Première

Honey Boy : Shia LaBeouf a gentiment arnaqué son père

L'acteur avait besoin que son père donne son accord pour réaliser ce semi-biopic sur leur relation filiale. Une solution : le mensonge.

Honey Boy : bande-annonce de la semi-autobiographie de Shia LaBoeuf

Dans ce drame filial, l'acteur raconte sa vie de manière romancée notamment sa relation compliquée avec son père héroïnomane et alcoolique qu'il incarne à l'écran.