Titre original Estoniennes
Date de sortie 26 décembre 2012
Réalisé par Ilmar Raag
Avec Jeanne Moreau , Laine MAGI , Patrick Pineau
Scénariste(s) Ilmar Raag
Distributeur PYRAMIDE DISTRIBUTION
Année de production 2012
Pays de production BE,EE,FR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Anne quitte l’Estonie pour venir à Paris s’occuper de Frida, vieille dame estonienne installée en France depuis de nombreuses années. A son arrivé, Anne se rend compte qu’elle n’est pas désirée. Frida tente par tous les moyens de la décourager. Elle n’attend rien d’autre de la vie que l’attention de Stéphane, son jeune amant d’autrefois. Anne résiste à sa manière.  A Paris, Frida a tenté de mettre fin à ses jours. A 80 ans, c’est encore une belle femme, vivant seule dans un grand appartement bourgeois, à la langue acerbe et au caractère bien trempé. C’est aussi une vieille femme fatiguée. Stéphane, un homme de 55 ans, patron de café, est la seule personne qui s’occupe d’elle. Mais sa relation avec Frida est pesante et compliquée, Frida lui reprochant de ne pas être assez présent, de ne pas assez s’occuper d’elle. Et renvoyant systématiquement les aide malade que Stéphane lui trouve pour l’aider...

Offres VOD de Une Estonienne à Paris

Orange SD HD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
UniversCiné SD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Cinemasalademande SD Cinemasalademande 3.99 € Louer

Toutes les séances de Une Estonienne à Paris

Photos de Une Estonienne à Paris

DR
DR
LAURENT THURIN NAL
LAURENT THURIN NAL
LAURENT THURIN NAL
LAURENT THURIN NAL
LAURENT THURIN NAL
LAURENT THURIN NAL
LAURENT THURIN NAL
LAURENT THURIN NAL
DR

Une Estonienne à Paris

Une Estonienne à Paris

Une Estonienne a Paris

Une Estonienne a Paris

Une Estonienne a Paris

Une Estonienne a Paris

Une Estonienne a Paris

Une Estonienne a Paris

Une Estonienne a Paris

Une Estonienne a Paris

Une estonienne à Paris

Affiche Française

Critiques de Une Estonienne à Paris

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Tout est convenu dans ce deuxième long métrage, hormis son pays d’origine. Le scénario patine, la mise en scène enregistre. Cependant, il y a Jeanne Moreau, pas plus estonienne que vous et moi mais femme fatale dont les doigts perclus et néanmoins voraces écartent la chemise de son ex-amant. Diva boudeuse soudain irradiée de rires étourdissants comme des éclats d’enfance.