Titre original Toivon tuolla puolen
Date de sortie 15 mars 2017
Durée 98 mn
Réalisé par Aki Kaurismäki
Avec Sherwan Haji , Sakari Kuosmanen , Simon Al-Bazoon
Scénariste(s) Aki Kaurismäki
Année de production 2017
Pays de production Finlande
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Khaled, un jeune Syrien, a atterri en Finlande par accident. Il est arrêté, puis relâché, mais sa demande d'asile ne lui a pas été accordée. Alors qu'il a trouvé refuge dans un local à poubelles, il tombe nez à nez et se bat avec Wikström, un quinquagénaire en pleine crise existentielle. Il vient de quitter son épouse et ne veut plus travailler comme représentant de commerce. Il aimerait ouvrir son propre restaurant. Après une entrée en matière compliquée, Wikström engage Khaled, qui subit le racisme. Le jeune homme vient de recevoir des nouvelles de sa soeur et il est bien décidé à la retrouver...

Offres VOD de L'Autre Côté de l'espoir

UniversCiné SD HD UniversCiné 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
VIVA HD VIVA 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 9.99  € Acheter

Toutes les séances de L'Autre Côté de l'espoir

Critiques de L'Autre Côté de l'espoir

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Encore un port. Encore un clandestin. Encore une histoire d’entraide entre un samaritain occasionnel et un paria mis au ban de la société. Aki Kaurismäki livre une variation mezza vocce du Havre, un peu plus noire et atone, moins pop. Le fidèle Sakari Kuosmanen y interprète Wikstrom, un homme qui a tout plaqué, femme et job de représentant, pour ouvrir un restaurant. En parallèle, le jeune Khaled, un réfugié syrien, tente de survivre aux bureaucrates blasés et aux nazis locaux. Les deux hommes, c’était écrit, devaient se rencontrer. Wikstrom prend Khaled sous son aile, virilement, en lui offrant une cave comme logis et un balai entre les mains. Kaurismäki fuit la psychologie comme la peste et enchaîne les vignettes, mi absurdes mi tendres, à peine dialoguées, avec le souci iconoclaste de « réenchanter tristement » le monde, entre deux riffs de guitare folk et des pintes de bières. Terre de contrastes, avec ses acteurs qui tirent la gueule et ses grands élans humanistes, son humour décalé et sa neurasthénie persistante, le cinéma du poète finlandais ne ressemble à aucun autre, sinon à celui d’un Jim Jarmusch en moins autocentré. On peut lui reprocher ce coup-ci un léger manque de mystère (le « message » est plus martelé qu’à l’accoutumé), un côté routinier, aussi, dans la mise en scène. Le dernier plan, joliment énigmatique, confirme néanmoins le talent, intact, de Kaurismäki de produire des images qui restent ancrées dans le cœur et dans la tête.

Dernières News sur L'Autre Côté de l'espoir

Premières séances du 15 mars

Claude Lelouch devance James Gray avec Chacun sa vie

Casting de L'Autre Côté de l'espoir

Sherwan Haji
Khaled Ali
Sakari Kuosmanen
Waldemar Wikström