Les Chariots de feu
20th Century Fox, Allied Stars Ltd., Enigma

Le premier long métrage multi Oscarisé d’Hugh Hudson est à l’honneur ce soir de Place au cinéma sur France 5, présenté par Dominique Besnehard

Une histoire vraie couronnée par 4 Oscars

Les Chariots de feu met en scène la compétition, dans les années 1920, entre deux athlètes britanniques qui vont se servir du sport pour mener, chacun, son combat. Le premier, juif, pour lutter contre les préjugés xénophobes. Le second, protestant presbytérien, pour affirmer sa foi. Un duo- duel inspiré par la véritable histoire vécue par deux sportifs britanniques lors des JO de 1924 à Paris et que le producteur des Duellistes et de Midnight express, David Puttnam, a découvert par hasard dans un livre, alors qu'il était confiné à cause d’une méchante grippe dans une maison louée à Los Angeles. Il installe à la mise en scène un réalisateur venu de la pub et qui avait travaillé dans la deuxième équipe de réalisation sur Midnight Express, Hugh Hudson, qui signe ici son premier long métrage. Un coup d'essai façon coup de maître. Nommé à 7 reprises, Les Chariots de feu - reparti bredouille un an plus tôt de la compétition cannoise - remportera 4 Oscars en 1982: film, scénario original, costumes et musique. Il s'agissait alors du premier Oscar du meilleur film pour un long métrage britannique depuis Oliver ! en 1989

Le tournant de la carrière de Vangelis

Si Les Chariots de feu est passé à la postérité (Joe Biden a même récemment déclaré qu'il s’agissait de son film préféré de tous les temps !), il le doit beaucoup à sa BO composée par le grec Vangelis dont David Puttnam avait adoré ses albums sortis en 1979 - China et la bande originale d'Opéra sauvage, le documentaire de Frédéric Rossif - et qui, avant Giorgio Moroder, avait été fortement pressenti pour Midnight express. Pour le thème principal des Chariots de feu, Puttnam veut d’ailleurs utiliser L'Enfant, un morceau présent dans Opéra sauvage mais Vangelis parviendra à le convaincre qu'il peut faire mieux avec un morceau original et compose et mixe ce thème devenu culte en une seule après- midi. L'album de cette musique de film se vendra à plus de 3 millions d'exemplaires. Et Vangelis enchaînera avec les B.O. de Missing et Blade runner.

La première (courte) apparition au cinéma de Kenneth Branagh

Si Sean Connery avait dû décliner la proposition d'apparaître le temps d'une courte scène dans Les Chariots de feu à cause de son engagement dans Outland... Loin de la Terre de Peter Hyams, on peut apercevoir devant la caméra d’Hugh Hudson  un débutant appelé à une grande carrière: Kenneth Branagh. Alors âgé de 21 ans, il avait été engagé comme stagiaire et jeune homme à tout faire sur le tournage avant qu'on ne lui demande de passer une veste et d'apparaître à l'écran dans le rôle d’un étudiant de Cambridge. Et ce le temps d'un plan - non crédité - de 20 secondes au bout de 21 minutes de film. Un an plus tard, Branagh sortira diplômé de la Royal Academy of Dramatic Art de Londres. Puis, très vite surnommé le "nouveau Laurence Olivier", il marquera les esprits en 1989 avec son premier long métrage comme cinéaste dont il tiendra aussi le rôle- titre: Henry V.

A lire aussi sur Première

Trois choses à savoir sur... 12 years a slave

Le film triplement Oscarisé de Steve McQueen est à l'honneur ce soir de Place au cinéma, présenté par Dominique Besnehard sur France 5

Trois choses à savoir sur… Police

Dirigé par Maurice Pialat, le duo Gérard Depardieu- Sophie Marceau est à l’honneur ce soir de Place au Cinéma, présenté par Dominique Besnehard sur France 5