Date de sortie 2 octobre 2019
Durée 104 mn
Réalisé par Alejandro Jodorowsky
Distributeur Nour Films
Année de production 2019
Pays de production France
Genre Film documentaire
Couleur Couleur

Synopsis

Si chacun d’entre nous a un héritage génétique, il possède aussi un héritage psychologique qui se transmet de génération en génération. Alejandro Jodorowsky, cinéaste et artiste multidisciplinaire convaincu que l’art n’a de sens profond que s’il guérit et libère les consciences, a créé la Psychomagie. Au moyen d’actes théâtraux et poétiques s’adressant directement à l’inconscient, cette thérapie permet de libérer des blocages. Psychomagie, un art pour guérir est le document le plus complet sur l’évolution de l’oeuvre créative et thérapeutique d’Alejandro Jodorowsky.

Offres VOD de Psychomagie, un art pour guérir

Toutes les séances de Psychomagie, un art pour guérir

Photos de Psychomagie, un art pour guérir

GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
AFFICHE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
Nour Films / Satori Films
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Alejandro Jodorowsky, non identifié

Alejandro Jodorowsky, non identifié

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Alejandro Jodorowsky, non identifié

Alejandro Jodorowsky, non identifié

Psychomagie, un art pour guérir, affiche

Psychomagie, un art pour guérir, affiche

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Alejandro Jodorowsky, non identifié

Alejandro Jodorowsky, non identifié

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Psychomagie, un art pour guérir, extrait

Alejandro Jodorowsky, non identifié

Alejandro Jodorowsky, non identifié

Critiques de Psychomagie, un art pour guérir

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    D’emblée, Alejandro Jodorowsky met les points sur les i : la « psychomagie » qu’il décrit dans ce documentaire (produit par financement participatif) n’est pas une science ni une psychiatrie, mais une méthode pour faire affronter à ses « patients » leurs traumas (familiaux, bien sûr) profondément enfouis. Sa psychomagie suit les principes de la magie sympathique : ce n’est pas la magie qui vous paye un verre en fin de soirée, mais celle qui utilise le semblable pour agir sur le semblable. Par exemple, Jodo fera sauter en parachute une femme traumatisée par le souvenir de son mari qui s’est suicidé en se jetant par la fenêtre. On pense ce que l’on veut de la portée thérapeutique de cette méthode : en tout cas, à l’écran, les patients de Jodorowsky deviennent les acteurs d’une série de happenings comme lui seul semble être capable de les imaginer. Le réalisateur peint un homme en or dans une église après lui avoir dit de se barbouiller les testicules de sang, il enterre un patient sous des kilos de barbaque qui seront dévorés par des vautours, une femme brûle sa robe de mariée au crématorium pour exorciser le fantôme de son mari... C’est beau (souvent), grotesque (parfois), empathique (tout le temps). Bref, c’est du pur Jodorowsky, chef d’orchestre et gourou d’un magnétisme inoxydable. Suivant votre amour pour les performances théâtrales et grand-guignolesques de l’artiste, vous en sortirez plus ou moins convaincus.