Toutes les critiques de Le Défi du champion

Les critiques de Première

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Au fil de ses exploits, dimanche après dimanche, Christian a mis Rome – en tout cas les supporters de l’AS Roma – à ses pieds. Sauf que son génie footballistique lui est monté à la tête. Et son côté rebelle qui a fait de lui une star sur le terrain va lui valoir un carton rouge hors des stades. Lassé de ses frasques, son président lui met alors un marché en main : reprendre les cours et décrocher son bac avec l’aide d’un prof sous peine sinon de ne plus être aligné. Le Défi du champion joue donc sur le choc des contraires : une superstar richissime arrogante et un quadra fauché mal dans sa peau, forcés à cohabiter, qui finiront évidemment par s’apporter l’un à l’autre ce qui leur fait défaut. Très sage, ce récit donne naissance à un feel good movie attachant mais aussi vite vu qu’oublié. En dépit du toujours parfait Stefano Accorsi et d’un réel talent à mettre en images le foot.