La Flamme Coen
Julien Panié - MakingProd / Les Films Entre 2 et 4 / CANAL+

"Il fallait que je sois le max beau gosse de ce que je pouvais être... Ce qui n'est déjà pas ouf !"

Alors que la diffusion de La Flamme est terminée et qu'on attend maintenant avec impatience de voir la saison 2, Canal + vient de mettre en ligne le making-of de la série. Deux petites vidéos qui racontent les coulisses de cette production un peu folle.

"Ca ne s'est pas du tout imposé tout de suite que Jonathan Cohen jour Marc", explique ainsi le producteur, Benjamin Bellecour. "Il n'avait très envie et il ne savait pas s'il était physiquement dans les codes du bellâtre à l'Américaine."

L'acteur avoue qu'il préférait, au départ, être seulement aux manettes. Mais devant l'insistance de l'équipe, il a accepté. "Il fallait que je sois le max beau gosse de ce que je pouvais être... Ce qui n'est déjà pas ouf ! Alors j'ai fait beaucoup de sport, j'ai perdu du poids. Il fallait que je soit le plus attrayant possible pour qu'on croit que les filles aient toujours envie d'être dans l'aventure. C'était ça notre pari fou !"

Jonathan Cohen et Jérémie Galan précisent quand même que Marc "est un enfant dans un corps d'adulte. Il n'a pas de filtre. Tout est possible avec son personnage.Il n'est dans aucune convention ni aucun code (...) Contrairement à la version américaine, on a voulu expliquer pourquoi il est aussi débile, pourquoi il est resté un enfant et pourquoi ça le rend touchant finalement."

Dans cette autre vidéo (ci-dessous), Cohen et Gallan expliquent comment ils ont pensé le remake de Burning Love. Eux qui ont toujours été fans d'Arrested Development ont vu dans La Flamme un moyen de réaliser leur rêve américain :