D'où l'on vient
Warner Bros. France

Adapté de la grande comédie musicale de Broadway, il sort cette semaine au cinéma.

Par un été caniculaire à New-York, les habitants du quartier de Washington Heights voient en cette chaleur une invitation à la danse et au chant. On y suit Usnavi, propriétaire d’une épicerie/café connue quartier. Il rêve de rejoindre sa République Dominicaine natale, mais sa rencontre avec Vanessa, une jeune femme rêvant de devenir styliste, risque de chambouler ses plans. D'où l'on vient, réalisé par Jon M. Chu, est une adaptation de la fameuse comédie musicale de Broadway, du même nom (In The Heights en VO), mise en scène par Quiara Alegria-Hudes et Lin-Manuel Miranda en 2005. Suite à ce succès, l'adaptation était donc très attendue. Le film est d'ailleurs décrit comme "l'un des phénomènes de l'année".

Lin-Manuel Miranda s'est imposé au grand public avec sa comédie-musicale Hamilton, créée à Broadway en 2015. De nombreuses fois récompensé (prix Pulitzer, trois Tony Awards, trois Grammy Awards un Emmy Awards...), il reçoit également un Grammy Awards du meilleur album de comédie musicale pour D'où l'on vient. Jon M. Chu, connaît le succès avec les Crazy Dance, G.I. Joe : Conspiration et plus récemment Crazy Rich Asians.

Hamilton, la comédie musicale révolutionnaire, est sur Disney+ [critique]

Voici la critique de Première : Le sujet est très honorable. Ce film est une déclaration d'amour à son quartier, à ses origines, à son héritage. Cet hommage à la diversité, au partage de cultures et au savoir cache également des problématiques plus sombres, intéressantes à relever, telles que l'inégalité des chances, le racisme, l'argent, la mort, l'amour. Mais surtout et toujours cet éternel questionnement sur la place que l'on occupe dans la société en tant qu'immigré et le fait de se sentir étranger. Mais le message se veut clair : chacun se doit d'être fier de ses origines et de son héritage.

Les acteurs (Anthony Ramos, vu dans A star is born, Stephanie Beatriz, alias Rosa Ruiz dans Brooklyn 99, Dascha Polanco, vue dans Orange is the new Black...) sont très impliqués et se donnent à fond dans leur rôle, ce qui contribue à nous plonger dans cet univers auquel on n'est peut-être pas sensible habituellement. Ils partagent leur énergie et leur prestance nous entraîne en rythme.

Cependant, étant donné sa longueur (tout de même 2h23) et ses (très) nombreuses chansons, il faut vraiment être un fan de comédie musicale pour apprécier le film à sa juste valeur. Le visionnage peut être compliqué - voire très long - pour une personne indifférente à ce genre ou aux musiques. Ces dernières sont entrainantes, mais parfois à la limite de l'excès de romance et du pompeux. Malgré le fait que ce soit une comédie musicale, tout est un peu trop prétexte à la danse et au chant, sans réelle logique parfois, avec des dialogues dont on aurait pu se passer. Mais si on est un minimum ouvert d'esprit et intéressé par ce que l'on ne connaît pas, on y trouvera du plaisir. Il faut surtout reconnaître l'immense travail derrière la réalisation, et les danses - parfois trop simples - réunissent énormément de figurants (dont la plupart sont des vrais habitants du quartier de WH).

D'où l'on vientréalisé par Jon M. Chu, en salle le 23 juin 2021 - 2h23. Bande-annonce ci-dessous :

Emily Blunt et Lin-Manuel Miranda revisitent des comédies musicales cultes chez James Corden