George Miller
Abaca

Avec Trois mille ans à t'attendre, le cinéaste célèbre la fiction et l’amour dans une fable de toute beauté. Rencontre.

 

Alors que toute la planète attend la suite de son Fury Road, George Miller vient d’effectuer un petit crochet par Cannes et par… le conte. Dans Trois Mille ans à t’attendre, Tilda Swinton incarne une historienne, ou plutôt une chercheuse en narratologie qui réfléchit aux mythes et tente de comprendre pourquoi l’homme se raconte des histoires depuis la nuit des temps. Au cours d’un colloque à Istanbul, lors d’une visite du bazar, elle tombe sur un bibelot étrange. Une fois rentrée à son hôtel, elle découvre que sa verroterie renferme en réalité un Djinn (Idris Elba, fabuleux). Dans sa petite chambre d’hôtel, le djinn et la scientifique vont digresser pendant des heures, tromper leur solitude en se racontant des histoires… Mad Max le Dome du tonerre, Fury Road, Happy Feet… depuis le début de sa carrière, la puissance des mythes, le pouvoir de la fiction sont au cœur du cinéma de Miller. Mais avec Trois Mille ans à t’attendre il embrasse pleinement ce thème dans une fable mêlant la théorie et le fantastique et signe, au moment où le cinéma semble être en crise, un hommage magnifique à tous les storytellers. Il revient pour nous sur la structure de ce conte particulier et la puissance symbolique des histoires